DE | FR
La peinture murale

Image: Keystone

Dans le canton d'Uri, on protège les peintures avec de la crème solaire

Le diable des gorges de Schöllenen a eu le droit à un ravalement de façade un peu... spécial et elle a meilleure mine.



Oui, oui les pièces d'art ont le droit, elles-aussi, à une séance de lifting. Ce n'est pas la peinture murale, «Le diable et le bouc», près du pont du diable, dans les gorges de Schöllenen (UR), qui dira le contraire.

En effet, les années ont passé, les fleurs ont fané... Bref, le temps a fait son œuvre et les rayons UV du soleil ont fini par décolorer la fresque d'environ quatre mètres de haut. Elle a eu donc la chance d'être repeinte et recouverte d'un vernis résistant aux UV. Autrement dit, de la crème solaire.

Combien l'opération a-t-elle coûté? Les frais de restauration s'élèvent à 30 000 francs, pris en charge par le canton.

Un peu d'histoire

Mais comment cette fresque s'est-elle retrouvée sur un rocher? Eh bien, l'Office du tourisme d'Andermatt désirait visiblement une peinture de Heinrich Danioth. L'œuvre originale a donc été conçue au début des années 1950 par cet artiste et poète suisse. Elle a été peinte sur une falaise de granit.

Impossible de la louper si l'on passe par le col du Gothard 👇

Die Teufelsbruecke nach Goeschenen im Kanton Urii mit dem Felswandbild von Heinrich Danioth, aufgenommen am 29. Juni 2000. (KEYSTONE/ Martin Ruetschi)

Image: KEYSTONE

Bon, elle n'y est pas resté longtemps. Lorsque la route nationale traversant les gorges de Schöllenen a été construite en 1955, la peinture a dû laisser la place à un tunnel. Pas de panique. Elle n'a pas disparu, mais a été reconstituée à gauche de l'entrée du passage souterrain, rassure la Chancellerie cantonale uranaise.

(ats/fag)

Sinon, à Neuchâtel, on met des steaks de foie gras dans les sandwichs

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Il pose ses platines à Glacier 3000 et c'est magnifique

Le projet Cercle vise à promouvoir des artistes de musique électro dans des paysages spectaculaires. Après la Tour Eiffel, Tahiti ou les Pyramides de Gizeh, il fait escale aux Diablerets.

Né il y a cinq ans à Paris, le Cercle vise à promouvoir des artistes dans des lieux culturels ou des paysages spectaculaires à travers le monde. Le média et label dédié à la musique électronique a invité le DJ français Teho pour cette nouvelle étape, qui s'est déroulée aux Diablerets (VD).

A Glacier 3000, comme depuis l'arrivée du coronavirus, les prestations des DJ ne sont pas retransmises en direct. Le concept consiste désormais à tourner un film sur un morceau spécialement conçu pour …

Lire l’article
Link zum Artikel