Suisse
Assurance maladie

Comparis prédit une forte hausse des primes maladie suisses en 2023

Comparis
Image: Keystone

Comparis prédit une forte hausse des primes maladie pour l'an prochain

Le comparateur en ligne Comparis a annoncé par le biais d'un communiqué une hausse de 5% des assurances maladie.
05.05.2022, 00:3005.05.2022, 00:34
Plus de «Suisse»

Les primes de l'assurance maladie de base devraient augmenter en moyenne de 5% en 2023, selon les prévisions de Comparis. Pour le comparateur en ligne, cette forte hausse est à mettre sur le compte de la réduction des réserves, ordonnée par la politique.

De nombreuses caisses maladie n'ont plus les réserves nécessaires pour amortir les fluctuations des coûts, écrit jeudi Comparis dans un communiqué. Avec ces réserves, elles auraient pu obtenir des rendements élevés sur les marchés des capitaux et couvrir les déficits des activités d'assurance.

«En modifiant l'ordonnance l'année dernière, le Conseil fédéral a augmenté la pression sur les assureurs pour qu'ils réduisent leurs réserves, alors qu'une forte hausse des coûts se profilait.»
Le communiqué de Comparis

De nombreuses caisses maladie ont suivi et ont fixé leurs primes à un niveau trop bas.

L'effet de la pandémie

Pour de nombreux assurés, les primes devraient augmenter de plus de 10% par rapport à leur facture actuelle, selon Comparis. Mais la hausse dans l'assurance de base se situera en moyenne à 5%.

Entre 2020 et 2022, les coûts dans le système de santé ont fortement fluctué. Cela s'explique en partie par la pandémie de Covid-19 et les changements dans l'offre et la demande, indique le communiqué.

Comparis estime que ces fluctuations s'atténueront à nouveau et que la croissance des coûts des prestations médicales à la charge de l'assurance de base se stabilisera dans les prochaines années autour de deux ou trois pour cent. (ats/svp)

L'employé d'un resto casse une étagère de vins à 10 000 francs
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
13ᵉ rente: la droite a investi des sommes folles et a perdu: voici les graphes
Les opposants à la 13ᵉ rente AVS ont dépensé plus que les partisans, mais le texte a été accepté et la même chose pour l'initiative sur les rentes.

Les opposants à l'initiative sur la 13ᵉ rente AVS ont dépensé plus d'argent que les partisans en vue du scrutin du 3 mars. Or le texte a été accepté. Même scénario pour l'initiative sur les rentes: le camp du «oui» a investi dix fois plus de moyens, mais sans succès.

L’article