DE | FR

Canon à eau de nouveau utilisé contre les anti-mesures Covid à Berne

Les opposants se réunissent à Berne chaque jeudi. Des violences ont éclaté à plusieurs reprises.
Les opposants se réunissent à Berne chaque jeudi. Des violences ont éclaté à plusieurs reprises.
Image: KEYSTONE
Comme tous les jeudis depuis quelques semaines, les opposants aux mesures Covid sont descendus dans la rue à Berne. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et la police.
07.10.2021, 20:3708.10.2021, 14:55

Au moins 500 manifestants se sont de nouveau ressemblés à Berne pour dénoncer les mesures Covid imposées par les autorités.

Présente sur place avec un gros dispositif, la police bernoise avait déjà contrôlé plusieurs personnes et expulsé certains manifestants du périmètre. Elle rappelle que la manifestation n'était pas autorisée.

Lorsque les manifestants ont tenté de pénétrer sur la place fédérale, la police a utilisé de balles en caoutchouc et un canon à eau. Les participants ont battu en retraite. Une barrière menant au Palais fédéral a été enfoncée. Le rassemblement s'est dispersé vers 21h30 devant la gare.

Tous les jeudis

Les opposants aux mesures Covid se réunissent à Berne chaque jeudi soir depuis des semaines. À une exception près, les derniers rassemblements étaient tous non autorisés.

Des violences ont éclaté à plusieurs reprises. La police a utilisé des canons à eau, des balles en caoutchouc et des gaz irritants contre les manifestants. (ats/asi)

Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images

1 / 13
Les Stiller Protest débarquent en Suisse Romande, les images
source: sda / gian ehrenzeller
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'article sur le Covid

Mais pourquoi cette fin de Covid paraît sans… fin?

Link zum Artikel

11 cadeaux que le Conseil fédéral devrait offrir aux futurs vaccinés

Link zum Artikel

Le médoc contre le Covid remet-il en cause le certificat et le vaccin?

Link zum Artikel

La Chine manque d'énergie et ça sent le sapin pour vos cadeaux de Noël

Link zum Artikel

En Inde, des corps sont jetés dans le Gange, faute de place dans les crématoriums

La pandémie de Covid, qui fait des ravages en Inde, n’a pas seulement surchargé les hôpitaux. Les crématoriums et les cimetières sont débordés. Ainsi, plusieurs cadavres ont été retrouvés dans le Gange.

Des douzaines de corps ont été retrouvés dans le Gange, au nord de l’Inde, alors que la pandémie de Covid est hors de contrôle dans le pays, rapporte The Guardian. Selon toute vraisemblance, il s’agirait de victimes du virus qui n’ont pu être incinérées ni enterrées, faute de place. Ou faute de moyens des familles de disposer des corps.

Un membre des autorités locales a déclaré à l’AFP que 40 corps avaient été noyés dans le district de Buxar, près de la frontière entre Bihar et …

Lire l’article
Link zum Artikel