Suisse
Berne

Pénurie d'énergie: le Palais fédéral illuminé de mille feux

Pénurie d'énergie: le palais fédéral illuminé de mille feux
En cette période de restrictions demandées à la population, le Palais fédéral lui, brille de mille feux.Image: watson

Le Palais fédéral illuminé de mille feux: et les économies d'énergie alors?

On ne le répète plus: cet hiver, il ne faut pas gaspiller l'énergie. Oui, mais voilà: du 22 octobre au 26 novembre, le Palais fédéral est illuminé par un show de sons et lumières. Un message un peu contradictoire envoyé à la population? Explications.
25.11.2022, 17:0425.11.2022, 18:17
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

«Contribuez à sécuriser l’approvisionnement de la Suisse en hiver et évitez le gaspillage en appliquant nos conseils pour économiser l’énergie». Ça, c'est ce qu'on peut lire sur le site stop-gaspillage.ch de la Confédération et ce qu'on nous répète depuis des mois.

Mais à l'heure où Guy Parmelin envisage d'interdire Netflix, les illuminations de Noël, les fers à repasser, voire les manifestations culturelles en cas de scénario catastrophe, le Palais fédéral s'offre un mois de show sons et lumières – du 22 octobre au 26 novembre, de 19h00 à 21h00 – sur toute la façade du bâtiment. Un spectacle qui surprend et soulève quelques questions.

Le projet n'a rien à voir avec nos politiques

«Ce n'est pas un message du Conseil fédéral, explique Nicolas Kyramarios, assistant de direction chez Starlight events, l'entreprise qui organise ce célèbre spectacle depuis 11 ans. Ce sont nos partenaires qui le financent et c'est la Ville de Berne qui nous donne l'autorisation.» Il précise toutefois que les artistes mandatés ne peuvent pas faire tout et n'importe quoi: le contenu est tout de même validé par le Parlement.

En vrai, ça ressemble à ça. 👇🏻

Vidéo: watson

Mais alors, en cette période de restrictions demandées à la population, la question ne s'est-elle pas posée d'annuler simplement l'édition de cette année? Histoire de ne pas envoyer un message contradictoire aux Suisses, avec le risque qu'ils fassent péter au maximum le volume des radiateurs en signe de protestation?

«Bien sûr que nous nous sommes posés la question. Nous en avons beaucoup discuté. Nous savons qu'actuellement, c'est une thématique émotionnelle pour tout le monde»
Nicolas Kyramarios

L'équipe a toutefois décidé de poursuivre, notamment en expliquant que l'ensemble du spectacle (sons, lumières, ordinateurs, projecteurs) ne consomme que 120 kWh par soirée. «Un match de foot par exemple en consomme environ 20 000 kWh», compare Nicolas Kyramarios.

Le raisonnement a également été fait en imaginant l'énergie dépensée par les personnes sur place si elles restaient à la maison. Mais surtout, l'événement s'organise d'année en année et représente le plus gros projet de l'entreprise.

«Le show se termine toujours en novembre. Dès novembre 2021, nous avions commencé à travailler sur l'édition de 2022, avant que toutes les restrictions ne soient prononcées et que la situation énergétique ne s'aggrave. Arrêter le projet aurait enlevé du travail à nos équipes et aux artistes. Nous aurions dû tout mettre à la poubelle»
Nicolas Kyramarios

Tous les jours sauf le lundi

Outre les arguments matériels, l'aspect émotionnel est également évoqué. En effet, les gens seraient attachés à cette tradition et les retours sont positifs, malgré certains qui ne comprennent pas la volonté de la maintenir cette année.

«Si nous appliquons ce raisonnement de restrictions totales à d'autres aspects de notre quotidien, on ne fait plus rien, justifie Nicolas Kyramarios. On ne va plus au cinéma, plus au restaurant. On arrête la vie culturelle et sociale.»

Starlight events a tout de même fait savoir son positionnement en faveur des économies d'énergie en prenant la décision de ne pas projeter le spectacle les lundis, permettant ainsi une économie de 15%.

Les Conseillères fédérales de 1984 à aujourd'hui
1 / 10
Les Conseillères fédérales de 1984 à aujourd'hui
Elisabeth Kopp (PLR/Zürich), conseillère fédérale de 1984 à 1989.
source: keystone / str
partager sur Facebookpartager sur X
Ce supporter du Qatar découvre la propreté des Japonais
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Helvetia augmente son volume d'affaires en 2023
L'assureur Helvetia a enregistré une hausse des recettes l'année dernière, mais la charge des sinistres a pesé sur la rentabilité du groupe st-gallois. Les actionnaires recevront néanmoins un dividende relevé de 40 centimes à 6,30 francs par action.

En 2023, le volume d'affaires d'Helvetia a crû de 5,4% à 11,3 milliards de francs. Hors effet des devises, il a même augmenté de 7,2% a détaillé l'entreprise jeudi dans un communiqué. L'activité a été portée par les affaires non-vie, dont les primes ont progressé de 10,8% à 7,1 milliards, alors que dans l'activité vie elle ont gagné 1,7% à 4,2 milliards.

L’article