Sport
Football

Coupe du monde 2022: la climatisation activée au stade Al-Bayt

Coupe du monde 2022: la climatisation activée au stade Al-Bayt
Le système de climatisation en fonction au stade Al-Bayt.Image: Al Jazeera

Coupe du monde: la climatisation enclenchée pour le match d'ouverture

Les organisateurs du Mondial ont décidé de refroidir le stade Al-Bayt pour le match d'ouverture entre le Qatar et l'Equateur ce dimanche (17 heures).
20.11.2022, 15:1821.11.2022, 09:12
Plus de «Sport»

Pour la première fois de l'histoire, un match de Coupe du monde se disputera dans un stade climatisé. Ce match, c'est celui qui ouvrira le Mondial 2022 ce dimanche (17h) entre le Qatar et l'Equateur. Alors qu'il fait actuellement 27 degrés autour du stade Al-Bayt, théâtre du coup d'envoi, la climatisation va faire descendre la température à 20 degrés par endroit.

RMC Sport rappelle que l'activation de la climatisation est censée être «ponctuelle», en ne fonctionnant que dans les zones «où les gens en ont besoin, en l'occurrence le terrain et les tribunes», selon le Dr Saud Abdulaziz Abdul Ghani, professeur d'ingénierie et concepteur du système, cité par le média français avant le début du tournoi.

«Notre technique de circulation de l'air refroidit l'air, le filtre et le pousse vers les joueurs et le public. Chaque enceinte est rafraîchie jusqu'à une température confortable d'environ 20°C»
Dr Saud Abdulaziz Abdul Ghani, sur RMC Sport.

Ce système de refroidissement est surtout prévu pour les rencontres qui se disputent en journée. Le match d'ouverture fait figure d'exception puisque le coup d'envoi sera donné en début de soirée au Qatar (19h là-bas, 17h en Suisse).

(jcz)

Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ces deux athlètes sont privés de JO de la plus cruelle des manières
Le duo français de badminton Ronan Labar/Lucas Corvée ratera certainement le tournoi olympique cet été à cause d'une erreur de la fédération internationale.

Les Jeux olympiques de Paris n'ont pas encore commencé mais ils sont déjà un cauchemar pour Ronan Labar et Lucas Corvée. Pour ces deux badistes français, ils auraient pourtant dû être un rêve. Un aboutissement. Mais tout a été gâché, la faute à une incroyable erreur de la fédération internationale de badminton. On rembobine.

L’article