Suisse
CFF

CFF: cette nouvelle fonction de l'appli vous sera indispensable

Cette nouvelle fonction de l'appli CFF vous sera indispensable

Reisende machen sich zum Aussteigen bereit, fotografiert am Donnerstag, 19. Januar 2023 im Bahnhof Bern. (KEYSTONE/Christian Beutler)
L'enfer des allers-retours dans les wagons bondés pour trouver son partenaire de voyage est bientôt terminé. Image: KEYSTONE
Les CFF testent une nouvelle fonction: à l'avenir, les voyageurs pourront partager leur position dans le wagon avec leurs amis et recevoir automatiquement des informations sur les perturbations et les retards du train dans lequel ils sont assis.
01.02.2023, 14:5801.02.2023, 17:17
Stefan Ehrbar / ch media
Plus de «Suisse»

«T'es dans quel wagon?» Si vous êtes coutumier des trajets en train à plusieurs, ce message vous est forcément familier. Qui n'a jamais dû errer dans les wagons, à la recherche de son camarade et du précieux carré réservé, sur la base de quelques indices (genre: «Je suis assis à l'arrière du train»)?

Les CFF ont décidé de remédier à cette situation.

Une fonction très utile

Avec l'application «Preview CFF», il est désormais possible de partager automatiquement sa position exacte dans le véhicule avec les autres voyageurs.

Il est non seulement possible de savoir dans quel wagon l'on se situe à l'intérieur du train, mais également si l'on se trouve en haut ou en bas dans un train à deux étages. L'information est présentée sous forme de graphique.

La position pourra même être partagée via Whatsapp.

«Preview CFF» permet de tester de nouvelles fonctions avant qu'elles ne soient intégrées dans l'application CFF normale.
«Preview CFF» permet de tester de nouvelles fonctions avant qu'elles ne soient intégrées dans l'application CFF normale.

Intrigué? L'application peut d'ores et déjà être téléchargée sur l'Android store ou l'App store sous le nom de «CFF Preview». Pour pouvoir utiliser la fonction de localisation, il faut activer Bluetooth sur son propre smartphone - tout du moins, lors de l'utilisation de l'application. Attention: sur certains modèles de smartphones, il est possible que cela décharge un peu plus rapidement votre batterie.

L'application «Preview» des CFF a déjà été téléchargée plus de 100 000 fois rien que pour les appareils Android, mais l'application CFF proprement dite a été téléchargée plus de cinq millions de fois.

Comment ça marche?

Pour capter la localisation, l'application a recours à de petits émetteurs Bluetooth installés dans les trains des CFF, appelés balises. On les trouve également dans les gares, afin que les usagers puissent continuer à naviguer sur Internet, notamment dans les larges couloirs souterrains de la gare de Zurich.

Voici à quoi ça ressemble (pour la version allemande)

Image

Selon la porte-parole des CFF Luana Quinter, la fonction s'affiche lors d'un voyage «actif» dans un train équipé de telles balises. Actuellement, il s'agit exclusivement de trains grandes lignes, comme les trains Intercity, Eurocity ou Interregio.

Quid de la sécurité des données? Les données ne sont ni enregistrées, ni stockées, ni réutilisées, promet Luana Quinter. Dès que le voyageur quitte le train, les informations sont perdues.

Une autre option bientôt dispo

On ne sait pas encore quand et sous quelle forme la nouvelle fonction sera intégrée dans l'application mobile CFF normale. Il s'agit d'abord de vérifier la qualité de la reconnaissance et l'acceptation par la clientèle, note la porte-parole.

Une autre fonction nouvellement intégrée dans l'application «Preview», baptisée «On Board Information», affichera automatiquement des messages de perturbation ou des informations sur les retards du train dans lequel se trouvent les utilisateurs.

(Traduit et adapté de l'allemand par mbr)

Voici comment les voleurs des bornes CFF opèrent
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
13ᵉ rente: la droite a investi des sommes folles et a perdu: voici les graphes
Les opposants à la 13ᵉ rente AVS ont dépensé plus que les partisans, mais le texte a été accepté et la même chose pour l'initiative sur les rentes.

Les opposants à l'initiative sur la 13ᵉ rente AVS ont dépensé plus d'argent que les partisans en vue du scrutin du 3 mars. Or le texte a été accepté. Même scénario pour l'initiative sur les rentes: le camp du «oui» a investi dix fois plus de moyens, mais sans succès.

L’article