Suisse
Climat

Avec le réchauffement climatique, les évacuations augmenteront

«Tant que le réchauffement climatique se poursuivra, les évacuations augmenteront»

Le peuplement des r
Dans certains cas, il pourrait y avoir des déplacements de la population.Keystone
Carmelia Maissen met en garde contre une perception cynique des déplacements dans les vallées alpines.
07.07.2024, 10:49
Plus de «Suisse»

La présidente de la Conférence gouvernementale des cantons alpins, Carmelia Maissen, a mis en garde contre une «vision réductrice et cynique» du déplacement dans les vallées alpines.

Dans certains cas, il pourrait y avoir des déplacements de la population, a déclaré la conseillère d'Etat grisonne (au centre) dans une interview accordée à la NZZ am Sonntag.

«Nous n'allons certainement pas abandonner des vallées entières»
Carmelia Maissen

La surface d'habitat et les infrastructures ont augmenté ces dernières années, ce qui a rendu les régions plus vulnérables, a déclaré la présidente des cantons alpins. Mais il ne faut pas oublier que «les derniers jours ont aussi montré que nous avons fait beaucoup de choses correctement au cours des 50 dernières années», a ajouté Maissen.

Le phénomène n'est pas nouveau

Selon la conseillère d'Etat, il s'agit maintenant d'analyser les intempéries et d'évaluer de manière prospective où se situent les points faibles en tenant compte des scénarios climatiques.

Jusqu'à présent, le réchauffement climatique n'a pas été pris en compte dans l'établissement des cartes des dangers, a déclaré le professeur David Bresch de l'EPFZ dans une interview à la SonntagsZeitung. Cela doit changer: «Tant que le réchauffement climatique se poursuivra, les évacuations augmenteront», a déclaré le professeur spécialisé dans les risques météorologiques et climatiques. Le phénomène n'est pas nouveau, a-t-il ajouté, et les dommages augmenteront également.

Intervention lourde pour les personnes concernées

Il n'est pas possible de savoir si le financement pour des mesures de protection pour une région vaut la peine, a déclaré David Bresch. La question se pose toutefois pour certains sites très exposés. Il en a appelé à la responsabilité individuelle:

«Il faut aussi se demander honnêtement pourquoi on vit ici, pourquoi on a acheté ce bien immobilier»

La présidente de la Conférence gouvernementale des cantons d'Uri, d'Obwald, de Nidwald, de Glaris, d'Appenzell Rhodes-Intérieures, des Grisons, du Tessin et du Valais a déclaré que la discussion sur la relocalisation était menée d'un point de vue purement monétaire et qu'une relocalisation était une intervention lourde pour les personnes concernées.

Outre la population de montagne, on ne tient pas compte de ce que les régions alpines apportent à l'ensemble du pays: la production d'électricité, les infrastructures de transport et d'approvisionnement et les zones de détente. L'occupation décentralisée du territoire est ancrée dans la Constitution fédérale. «C'est pourquoi nous devons entreprendre tout ce qui est possible pour que cela reste ainsi», a déclaré Maissen. (chl/ats)

Spectaculaire orage dans le Haut-Valais: la route du Lötschental fermée suite à une coulée de boue
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse caracole toujours au classement de la fortune privée mondiale
Si la fortune mondiale privée a rebondi l'an dernier, ce n'est pas tout à fait le cas des Suisses. Bien que la Suisse affiche une hausse en dollars, elle a subi un repli en francs.

Après un recul inédit en 2022 depuis la crise financière de 2008, la fortune mondiale privée affiche une meilleure santé 2023: elle affiche une progression de 4,2%, après s'être tassée de 3% l'année précédente, selon le rapport annuel sur la richesse mondiale (Global wealth report) publié mercredi par UBS. Le rebond a été alimenté par l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique (Emea), alors que l'appréciation du dollar avait pesé un an auparavant.

L’article