DE | FR

Les Verts acceptent la création d'un fonds pour le climat

Un budget entre 3,5 et 7 milliards de francs devra être consacré chaque année au climat, si l'initiative populaire passe. Elle naît d'une association entre les Verts et le PS. A quoi cet argent sera-t-il dévoué?
26.03.2022, 13:5827.03.2022, 09:26
Dépôt d'une pétition par une large coalition d'organisations pour le climat appelant le Conseil fédéral à élire une personne respectueuse du climat à la tête de la BNS, le mercredi 16 mars 2022, à Berne.
Dépôt d'une pétition par une large coalition d'organisations pour le climat appelant le Conseil fédéral à élire une personne respectueuse du climat à la tête de la BNS, le mercredi 16 mars 2022, à Berne.source: keystone

Les délégués des Verts approuvent l'idée que leur parti lance avec le PS une initiative populaire demandant à la Confédération de créer un fonds pour le climat. Entre 3.5 milliards et 7 milliards devront y être consacrés chaque année.

Les délégués du parti ont approuvé cette démarche samedi lors de leur assemblée à Ziegelbrücke (GL), indiquent les Verts samedi sur Twitter. Les délégués du PS s'étaient déjà prononcés début février en faveur du lancement d'une telle initiative.

Ce texte vise à instaurer un fonds alimenté chaque année par la Confédération à hauteur de 0,5, voire 1% du PIB, soit entre 3.5 et 7 milliards de francs.

Un but, un moyen

L'objectif est une décarbonisation du pays par le biais d'investissements massifs.

Après le rejet de la loi sur le CO2 en juin, les deux partis avaient d'abord envisagé des initiatives séparées, avant de se décider pour une initiative populaire commune. Se concurrencer sur le fond n'a pas beaucoup de sens, avait déclaré à ce sujet le président des Verts Balthasar Glättli. (ats/myrt)

Voici comment on peut agir pour le climat à notre échelle 👇

Plus d'articles sur le réchauffement climatique

«Des changements climatiques sans précédent»: le Giec dévoile son rapport

Link zum Artikel

À la veille de la COP26, la pollution bat des records. Comment s'en sortir?

Link zum Artikel

La Suisse ne se rendra pas les mains vides à la COP26

Link zum Artikel

L'avenir de la planète angoisse de plus en plus de jeunes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Quelles conséquences en cas de «non» à Frontex?
Que se passera-t-il en cas de «non» au financement supplémentaire de Frontex ce 15 mai? Une commissaire européenne avertit que les conséquences pourraient être très désavantageuses pour l'Europe et la Suisse.

La commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson met en garde contre un éventuel «non» des Suisses au financement supplémentaire de Frontex. Si la Suisse décide de ne pas respecter ses engagements, il y aura des conséquences, prévient-elle.

L’article