DE | FR

Climat: ce vendredi, la Suisse a épuisé ses ressources naturelles

La Suisse a épuisé son budget de ressources naturelles telles que l'énergie, les terres arables, les forêts et pâturages. Depuis vendredi, elle vit donc à crédit jusqu'à la fin de l'année.
13.05.2022, 06:1813.05.2022, 17:30

Si toute la population mondiale vivait comme la Suisse, il faudrait trois planètes, rappelle le WWF dans un communiqué diffusé vendredi à l'occasion du Jour du dépassement suisse («Swiss overshoot day» en anglais).

Il est possible de faire autrement, selon le WWF.
Il est possible de faire autrement, selon le WWF.Image: sda

Le Qatar, le Canada, les Emirats arabes unis ou l'Australie ont déjà épuisé leurs ressources en février ou en mars, indique l'association. A l'inverse, à Cuba, en Indonésie, en Equateur ou en Jamaïque, le Jour du dépassement n'intervient qu'en novembre ou décembre.

Cela prouve qu'il est possible de faire autrement, souligne le WWF. Et de donner des conseils pour réduire son empreinte écologique:

  • prendre l'avion moins souvent
  • réduire sa consommation de viande
  • remplacer les chauffages à mazout ou à gaz par des systèmes photovoltaïques, des pompes à chaleur ou des chauffages à bois
  • circuler en transports publics plutôt qu'en voiture

(ats)

Thèmes

C'est quoi la COP26?

Plus d'articles sur le réchauffement climatique

«Des changements climatiques sans précédent»: le Giec dévoile son rapport

Link zum Artikel

À la veille de la COP26, la pollution bat des records. Comment s'en sortir?

Link zum Artikel

La Suisse ne se rendra pas les mains vides à la COP26

Link zum Artikel

L'avenir de la planète angoisse de plus en plus de jeunes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Violences, vidéos trash et porno: la police de Bâle fortement critiquée
Les forces de l'ordre bâloises sont sous le feu des critiques après les révélations d'une enquête. Des incidents pénalement répréhensibles se seraient produits.

La police bâloise est régulièrement critiquée. L'essentiel de la charge vient des milieux politiques de gauche à qui l'on reproche un usage disproportionné de la force. Des incidents violents et pénalement répréhensibles se seraient produits à plusieurs reprises, notamment au sein de la section d'intervention. C'est ce que révèlent les recherches de SRF Investigativ. Plusieurs policiers de cette troupe ont été condamnés par la justice.

L’article