ciel clair-3°
DE | FR
4
Suisse
Commentaire

Salaire du Conseil fédéral: la sobriété, c'est pour les pauvres?

Image
Image: keystone
Commentaire

La sobriété, c'est pour les pauvres?

Les conseillers d'Etat vaudois ont indexé leur salaire annuel au coût de la vie et recevront 3500 francs de plus en 2023. Les conseillers fédéraux 12 000. Et la décence?
09.01.2023, 18:5210.01.2023, 18:18
Suivez-moi

L'inflation en hausse, les primes maladie qui s'envolent, le prix du beurre qui flambe. Les temps sont durs pour nos pauvres élus et leurs finances. Mais ne vous inquiétez pas trop pour eux, certains ont prévu le coup. Comme le révèle 24 Heures ce lundi, les conseillers d'Etat vaudois bénéficient de l'indexation des salaires de 1,4% de la fonction publique (qu'ils ont eux-mêmes fixée). Ils seront donc augmentés de 3518 francs en 2023 et leur salaire annuel passera de 251 315 francs à 254 833 francs.

Une broutille si on compare à l'augmentation que nos conseillers fédéraux vont percevoir en 2023. Eux aussi ont accordé une augmentation (de 2,5%) au personnel fédéral. Et, eux aussi, en sont les principaux bénéficiaires. Les sept Sages percevront 950 francs de plus par mois, soit près de 12 000 francs par an. Au total, leur salaire annuel s'élève désormais à... 468 275 francs.

Oui, ça pique. Mais il ne s'agit pas ici de faire dans la démagogie. Un conseiller fédéral mérite-t-il de gagner un demi-million par an pour faire face à la pression, aux critiques, à la charge de travail, aux responsabilités qu'il endosse? Chacun jugera. En revanche, a-t-il besoin de 12 000 francs supplémentaires pour survivre à l'inflation? Sans doute pas.

Les pourcentages sont trompeurs

Il y a d'abord un problème mathématique lié au mécanisme utilisé. Si vous avez la générosité d'augmenter tous les salaires de 2%, ceux qui gagnent 4000 francs (et qui ont vraiment besoin d'un coup de pouce) ne percevront que 80 francs de plus par mois. Alors que ceux qui touchent 40 000 francs mensuels (et qui n'ont sans doute pas trop de soucis à la fin du mois) recevront 800 francs de plus sur leur fiche de paie. Paradoxal, non?

Mais l'obstacle n'est pas infranchissable. Rien n'empêche de fixer un barème dégressif ou une limite. Par exemple: seuls ceux qui gagnent moins de 10 000 francs par mois ont droit à une augmentation. On peut aussi imaginer, naïfs que nous sommes, que les responsables politiques qui décident d'attribuer une hausse de salaire à leur personnel, aient la décence de s'exclure de l'équation.

Nous tombons là sur le second et véritable enjeu: n'y a-t-il pas, à Berne, un responsable communication pour mettre en garde les conseillers fédéraux? S'offrir 12 000 francs de plus par an, dans une période où les ménages suisses les moins bien lotis doivent se serrer la ceinture, n'est pas le meilleur message à envoyer à la population.

Bon pour le portefeuille, mauvais pour la démocratie

C'est même conforter, dans l'esprit de certains, l'idée pernicieuse que les politiciens sont déconnectés de la réalité d'une grande partie des Suisses. Un sentiment d'autant plus nuisible à la démocratie que de nombreux élus, notamment au niveau communal, ne perçoivent que des défraiements bien loin de récompenser leur engagement.

Les plus pointilleux rétorqueront sans doute que ce n'est pas si simple, qu'il y a tout un tas de lois fédérales complexes empêchant les sept Sages de renoncer à leur augmentation. Et alors? Ne sont-ils pas dans la meilleure position pour les changer? Encore faut-il le vouloir.

Parce que la prochaine fois qu'ils viendront, la bouche en cœur, nous demander de cuire nos pâtes avec le couvercle ou de nous chauffer à 19°, on pourrait être tenté de leur répliquer: la sobriété, ce n'est pas que pour les pauvres.

Avez-vous déjà vu des orques chasser les grands requins blancs?

Video: watson
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
TF1 est fan du Valais et on sait pourquoi
Des images de cartes postales, des rencontres hautes en couleur et de la neige à perte de vue. TF1 a consacré 13 minutes dans son journal télé pour nous montrer les paysages idylliques du Haut-Valais. Une belle publicité pour laquelle l'office du tourisme n'est pas étranger.

«Il est une vallée aux pieds des glaciers...où l'on ne voit la vie qu'en une seule couleur», raconté tel un conte de fée avec des images de montagnes enneigées, le Haut- Valais était à l'honneur du JT de 13h de TF1 dimanche 29 janvier 2023. Aubaine ou communication ciblée? Valais promotion s'explique dans les colonnes des journaux romands.

L’article