DE | FR

Oui, la Suisse continuera d'exporter des armes vers l'Arabie saoudite

Image: KEYSTONE
Le Conseil des Etats a rejeté une motion qui voulait interdire l'exportation de matériel de guerre vers Ryad et ses alliés.
17.06.2021, 13:0017.06.2021, 17:48

Berne accorde ponctuellement de nouvelles autorisations d'exportation de matériel de guerre à l'Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis et aux autres membres de la coalition. Suite à un vote au Parlement, la Confédération pourra continuer d'exporter des armes et du matériel de guerre vers ces pays.

Un «signal inacceptable»

Pour la députée Priska Seiler Graf (PS/ZH), cette votation est un «signal inacceptable». La loi sur le matériel de guerre prévoit pourtant que le Conseil fédéral puisse suspendre ou révoquer une autorisation d'exportation si des circonstances exceptionnelles l'exigent:

«De telles circonstances sont largement réunies. Par exemple, l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et le nombre croissant de violations des droits humains et la catastrophe humanitaire au Yémen.»
Priska Seiler Graf, en faveur de la motion sur l'exportation des armes.

Le ministre de l'économie Guy Parmelin a quant à lui défendu la pratique actuelle, qu'il juge déjà extrêmement restrictive:

«En comparaison avec d'autres pays, la Suisse a adapté très tôt sa pratique relative à l'exportation de matériel de guerre à la situation au Yémen.»

Le Département fédéral de l'économie avait décidé en octobre 2018 d'interrompre le traitement des exportations de matériel de guerre vers l'Arabie Saoudite. Cette interruption a été levée début juillet 2019, avec la reprise de la pratique antérieure: toutes les demandes susceptibles de se prêter à la commission de violation des droits humains sont à rejeter. (ats)

Gossip Girl

1 / 8
Gossip Girl
source: keystone / ap photo/ darla khazei
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«Les joueurs de l'équipe de Suisse, c'est des amateurs, non?»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Taureau, Harley et WC, les étranges prix de la Fête fédérale de lutte
Le temple des dons de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres (Esaf) à Pratteln (BL) a déjà ouvert ses portes. On peut y admirer les prix en nature qui récompenseront les lutteurs, les joueurs de hornuss et les lanceurs de pierre après leurs joutes.

Même si la lutte s'est adaptée aux pratiques commerciales modernes comme d'autres grandes manifestations sportives, elle n'a pas totalement renoncé aux traditions d'une Suisse rurale et alpestre. Les lutteurs et autres compétiteurs ne sont toujours pas récompensés par des médailles, des coupes et des prix en espèces, mais par des couronnes et des cadeaux en nature... parfois encombrants.

L’article