Suisse
Conseil national

La double nationalité des parlementaires sera connue

La double nationalité des parlementaires sera connue

Nationalraete stimmen ab, waehrend der Debatte um die Aufhebung der "besonderen Lage" nach Epidemiengesetz, waehrend der Wintersession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 7. Dezember 20 ...
Les nationalités des parlementaires vont désormais figurer dans les notices biographiques publiées sur Internet.Image: sda
L'éventuelle double nationalité des parlementaires doit être rendue publique. Le Conseil des Etats a éliminé lundi la dernière divergence avec le National sur un projet visant plus de transparence.
13.12.2021, 16:3413.12.2021, 17:27
Plus de «Suisse»

Le texte fait suite à une initiative parlementaire de Marco Chiesa (UDC/TI) déposée en 2018. Selon lui, la double nationalité présente des avantages pouvant influer les parlementaires concernés. Cette information doit être publique, au même titre que les liens d'intérêts que les parlementaires doivent déjà annoncer, comme les activités professionnelles ou les liens avec différents organes ou commissions.

Le pr�sident de l'UDC Suisse Marco Chiesa a fustig� "l'arbitraire" du Conseil f�d�ral dans sa gestion du Covid-19.
Marco Chiesa est l'actuel président de l'UDC.Image: sda

Concrètement, les nationalités figureront dans les notices biographiques publiées sur Internet. Les parlementaires ne seront par ailleurs plus obligés d'y indiquer leur adresse postale. Une adresse électronique suffira. Les sénateurs ont tacitement accepté ce compromis des députés.

Double nationalité pas interdite

En 2018, le Parlement avait rejeté une autre initiative de Marco Chiesa visant à interdire la double nationalité pour les membres du gouvernement. La question de la double nationalité chez les conseillers fédéraux avait suscité le débat lors de l'élection de 2017 au Conseil fédéral. L’actuel ministre des affaires étrangères, Ignazio Cassis, avait de lui-même abandonné sa nationalité italienne. (ats)

watson participe à la «Session des Femmes»
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Black Tap déboule «enfin» à Lausanne. Au départ, il y a deux fondateurs, Joe Isidori et Chris Barish. Le premier œuvrait aux fourneaux du président milliardaire, avant d'aller chasser les étoiles Michelin. Le second a fait enfler cette enseigne new-yorkaise (et les panses) avec sa junk-food de qualité, où le dodu burger côtoie des milkshakes baroques. Immersion américano-régressive.

Tout est parti d'un traquenard. Dans lequel on est évidemment tombé comme des débutants. Avec la douce moitié, il nous fallait trouver un point de chute pour occuper et nourrir l'ado, pendant les vacances.

L’article