DE | FR

Le Conseil fédéral introduit un certificat Covid-19 «light»

Image: Keystone
Les détenteurs d'un certificat Covid pourront obtenir une copie du document sans avoir à remplir leurs données de santé. Il entrera en vigueur dès le 12 juillet.
30.06.2021, 16:1030.06.2021, 16:30

Le Préposé fédéral à la protection des données craignait que le certificat Covid-19 n'offre pas la protection technique requise pour empêcher tout accès non autorisé aux données relatives à la santé. Le Conseil fédéral a modifié l'ordonnance Covid-19 pour éviter tout abus. Un nouveau certificat «light», sans données de santé, sera disponible à partir du 12 juillet.

Reconnu uniquement en Suisse

Le Conseil fédéral a tenu compte de ces remarques. Ce nouveau «certificat light» permettra de générer, dans l'application «Covid Certificate», une copie de certificat ne contenant que les données strictement nécessaires.

Il sera reconnu uniquement en Suisse et ne sera disponible que sous forme électronique, précise le gouvernement.

La Confédération couvre les coûts

Le Conseil fédéral a également modifié d'autres dispositions de l'ordonnance:

  • Jusqu'au 14 juillet, la Confédération couvre l'intégralité des coûts d'impression et d'envoi pour certificats des personnes pleinement vaccinées.
  • Au-delà de cette date, les cantons pourront remettre le certificat directement au moment de la vaccination.
  • La Confédération facturera les coûts aux cantons qui préfèrent continuer à appliquer la solution fédérale centrale concernant l'impression et l'envoi des certificats de vaccination.

(ats)

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi les autocollants «Stop pub» pourraient bientôt disparaître
Ceux qui ne veulent pas de publicité doivent coller la mention «Stop pub» sur leur boîte aux lettres. La conseillère nationale Vert'libérale Katja Christ veut changer ce système: seules les personnes affichant explicitement la mention «Publicité OK» recevraient encore de la publicité. La Poste n'est pas d'accord.

Recevoir des montagnes de flyers et de prospectus colorés dans sa boîte aux lettres est énervant. Du moins, c'est l'avis de 60% des ménages suisses, qui se défendent en affichant un autocollant «Stop pub».

L’article