ciel couvert
DE | FR
Suisse
Covid-19

Gastrosuisse lance une initiative pour soutenir les restos en difficulté

Ein geschlossenes Restaurant in Luzern, am Samstag, 27. Februar 2021. Restaurants muessen auch in der ersten Etappe zur Lockerung aus dem Lockdown durch den Bundesrat am 1. Maerz geschlossen bleiben.  ...
Image: sda

Gastrosuisse lance une initiative pour soutenir les restos en difficulté

La politique n'a pas su faire face à la crise, estime la fédération de la branche de l'hôtellerie-restauration. Elle a donc décidé de lancer une initiative visant à mieux indemniser les établissements touchés.
29.03.2021, 12:5229.03.2021, 15:37
Plus de «Suisse»

«Gastrosuisse a une annonce très importante à faire». Voici ce qu'a fait savoir dimanche la fédération de la branche de l'hôtellerie-restauration. Le lendemain, elle a lancé l'initiative populaire «Pour une indemnisation adéquate en cas de pandémie».

Le texte vise à pallier aux «failles» des bases juridiques concernant le droit à une indemnisation des établissements frappés par la crise. Concrètement, Gastrosuisse veut que ceux-si soient indemnisés de manière plus rapide et uniforme.

«L'hôtellerie-restauration a été reléguée comme victime collatérale. Cela ne doit plus se reproduire à l’avenir»
Alois Gmür (Centre/SZ)

Selon Alois Gmür, président de l’association suisse des distributeurs de boissons, «la politique n’était pas prête à faire face à une telle situation d’urgence de longue durée».

Seule une partie de l'argent promis par les autorités est déjà arrivée chez les établissements touchés. En d’autres termes, les indemnités financières sont versées trop lentement et varient beaucoup en fonction des cantons, dénonce Gastrosuisse.

Objectif clair

L’objectif de cette dernière est clair: «Il ne faut plus reproduire les mêmes erreurs. En cas de nouvelle pandémie, il faut des indemnisations adéquates si des établissements venaient à être fermés par les autorités», a expliqué le président de Gastrosuisse Casimir Platzer. Comment la faîtière le rendra possible? On ne le sait pas encore: le texte de l'initiative devrait être prêt d'ici novembre. (ats/asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Le Covid-19 en Suisse, retour en images
Le port du masque se généralise en Suisse et dans le monde au cours de l'année 2020.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Camps de ski et ramadan: Vaud a trouvé un compromis prometteur
Les autorités scolaires vaudoises et l'association faîtière des musulmans du canton ont trouvé une solution permettant aux élèves de déroger au jeûne durant les camps de ski. Pourquoi il faut saluer cet accord.

Dans le présent dossier, il y a deux manières de voir le verre: à moitié plein ou à moitié vide. Voyons-le à moitié plein. En pointant ce qu’il y a d’encourageant. Une «solution» – c’est 24 Heures qui nous l’apprend ce jeudi – a été trouvée entre l'Etat de Vaud et l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) de manière à dispenser les élèves musulmans pratiquants de l'«obligation» du jeûne durant la période des camps de ski.

L’article