larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Covid-19

La tendance des faux certificats covid explose sur le net

La tendance des faux certificats covid explose sur le net
Les faux certificats covid concernent plus particulièrement de faux tests PCR et de faux certificats de vaccinationsImage: Shutterstock

La tendance des faux certificats covid explose sur le net

De faux certificats de vaccination contre le Covid et de faux tests PCR sont proposés sur le Darknet et sur la messagerie Telegram. Une enquête du ministère public de Zurich a été ouverte.
11.07.2021, 15:2812.07.2021, 08:52
Plus de «Suisse»

Récemment, des faux documents sanitaires ont été saisis à l'aéroport de Zurich, rapporte dimanche la NZZ am Sonntag. Vendus sur le Darknet et sur la messagerie Telegram, ces documents falsifiés sont proposés aux personnes qui refusent le système par principe ou qui n'ont tout simplement pas eu l'occasion de se faire tester ou vacciner.

Il s'agit principalement de:

  • Faux tests PCR
  • Faux certificats de vaccination

Leur nombre se compte toutefois «sur les doigts de deux mains», précise au journal une source bien informée. Il s'agit de falsifications de documents, des infractions contre le patrimoine et d'autres délits poursuivis d'office. Le Ministère public de Zurich s'est saisi de l'affaire.

(ats/hkr)

«Les effets désirables du vaccin»
1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
En France, une campagne de sensibilisation veut inciter et convaincre la population à recourir à la vaccination
partager sur Facebookpartager sur X
Agathe essaie l'autotest Covid-19
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«La guerre est loin d'être gagnée»: les autorités peinent face aux hackers
De plus en plus d'entreprises et de particuliers sont victimes d'attaques informatiques couplées à du chantage. Les autorités tentent de lutter contre ce phénomène, souvent en vain.

Le fabricant allemand d'appareils auditifs Kind, l'agence de placement suisse Das Team: de plus en plus d'entreprises sont confrontées à des attaques de ransomware (réd: ou rançongiciel en français). Le principe: un logiciel malveillant bloque les appareils ou crypte les données de la victime, qui en perd alors l'accès. Les pirates tentent ensuite d'extorquer une rançon (en anglais: «ransom»). Ils menacent de supprimer ou de publier les données volées en l'absence de paiement.

L’article