DE | FR
Les faux certificats covid concernent plus particulièrement de faux tests PCR et de faux certificats de vaccinations
Les faux certificats covid concernent plus particulièrement de faux tests PCR et de faux certificats de vaccinationsImage: Shutterstock

La tendance des faux certificats covid explose sur le net

De faux certificats de vaccination contre le Covid et de faux tests PCR sont proposés sur le Darknet et sur la messagerie Telegram. Une enquête du ministère public de Zurich a été ouverte.
11.07.2021, 15:2812.07.2021, 08:52

Récemment, des faux documents sanitaires ont été saisis à l'aéroport de Zurich, rapporte dimanche la NZZ am Sonntag. Vendus sur le Darknet et sur la messagerie Telegram, ces documents falsifiés sont proposés aux personnes qui refusent le système par principe ou qui n'ont tout simplement pas eu l'occasion de se faire tester ou vacciner.

Il s'agit principalement de:

  • Faux tests PCR
  • Faux certificats de vaccination

Leur nombre se compte toutefois «sur les doigts de deux mains», précise au journal une source bien informée. Il s'agit de falsifications de documents, des infractions contre le patrimoine et d'autres délits poursuivis d'office. Le Ministère public de Zurich s'est saisi de l'affaire.

(ats/hkr)

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Agathe essaie l'autotest Covid-19

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Voici ce que le Covid nous réserve pour cet automne
D'après les dernières analyses épidémiologiques, une recrudescence extrême des cas de Covid-19 semble peu probable. La Suisse est sur le point de revenir à une situation sanitaire d'avant 2020.

Les semaines passent et le nombre de nouvelles infections dues au Covid-19 et d'admissions à l'hôpital ne cesse de chuter. L'analyse des eaux usées venant des stations d'épuration suisses (permettant de déterminer les charges virales individuelles) a en effet récemment confirmé la tendance à la baisse.

L’article