DE | FR

Un restaurateur lésé par les mesures Covid obtient gain de cause

Image: Shutterstock
La justice zurichoise donne raison à un restaurateur qui n'a pas pu utiliser ses locaux librement à cause des mesures Covid. Celui-ci exigeait une réduction de loyer à sa propriétaire.
25.05.2021, 16:4225.05.2021, 16:53

Une décision de justice zurichoise pourrait faire des émules concernant le loyer des restaurants fermés pour cause de pandémie. Elle donne raison à un restaurateur dont la propriétaire immobilière réclamait des loyers non versés à l'office des poursuites. Il s'agit de la première du genre en Suisse depuis le début de la crise du coronavirus.

Le restaurateur exigeait une réduction de loyer de 90% pour la période de fermeture forcée du printemps 2020, liée aux mesures de protection contre le coronavirus. Pour les premiers mois de réouverture, il réclamait en outre une réduction de 60%, selon un jugement du Tribunal de district de Zurich, révélé mardi par le magazine Beobachter.

Durant la fermeture, le restaurateur n'a pas pu exploiter les lieux, a-t-il invoqué. Et plus tard, ces derniers n'ont pu être utilisés que de manière fortement réduite en raison des importantes restrictions liées aux mesures anti-pandémiques. La libre utilisation de l'objet immobilier n'était donc pas garantie, contrairement à ce que prévoyait le bail.

Cependant, la propriétaire ne l'entendait pas de cette oreille: elle a réclamé 80 000 francs de loyers non payés par l'entremise de l'office des poursuites. Le restaurateur a fait recours contre cette exigence. La propriétaire a aussitôt fait remonter l'affaire au tribunal de district dans le but d'écarter le recours de son locataire. La Cour a toutefois donné raison au restaurateur.

Pour les juges, il n'est «pas exclu» que le restaurateur ait droit à une réduction de loyer. Ils se basent sur un arrêt du Tribunal fédéral, daté de 1922. A l'époque, les juges de Lausanne ont accordé à un restaurateur une réduction de loyer. Ce dernier gérait la restauration pour la compagnie de navigation sur le lac de Quatre-Cantons durant la Première guerre mondiale. Pendant cette crise, les clients avaient fait défaut.

GastroSuisse ravie

L'organisation de la branche GastoSuisse salue la décision de la justice zurichoise. Selon elle, ce jugement montre que les locataires de locaux commerciaux peuvent faire écarter une procédure de poursuites. Il donne un nouvel élan à la controverse sur cette question. (ats)

Des icebergs de l'Antarctique, en images

1 / 12
Des icebergs de l'Antarctique, en images
source: ap mod / cpl phil dye raf
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Péril Jeune Océane

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Enfants ukrainiens blessés: pourquoi l’accueil en Suisse coince?
De jeunes rescapés de la guerre en Ukraine doivent recevoir une aide médicale en Suisse, mais depuis l'annonce de cette décision en juillet, aucun n'est encore arrivé. Certaines clarifications étant nécessaires, on ignore quand ce sera le cas.

L'Ukraine a demandé à la Suisse d'accueillir 155 enfants en mauvaise santé vivant dans des foyers ou des institutions ukrainiennes, a indiqué mercredi à l'agence de presse Keystone-ATS Michael Jordi, secrétaire général de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS).

L’article