DE | FR
image: shutterstock

La pandémie rend les garçons angoissés et les filles dépressives

La santé mentale des enfants et adolescents est impactée par la pandémie. Elle continue à provoquer de l'inquiétude chez les professionnels de la santé.
11.01.2022, 09:0611.01.2022, 11:54

Les spécialistes de la santé tirent la sonnette d'alarme. La santé mentale des jeunes inquiète: tandis que les garçons refoulent leurs angoisses, les filles, elles, deviennent rapidement dépressives.

Il faut être prudent

Les parents et les enseignants doivent être attentifs, lorsque les jeunes hommes sont apathiques, dépressifs, irritables et excessivement impulsifs, explique dans un entretien diffusé, mardi, par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia Oliver Bilke-Hentsch, le président du groupe de travail des médecins-chefs de la Société Suisse de psychiatrie et psychothérapie de l'enfant et de l'adolescent.

Du côté des filles? Elles, souffrent surtout de graves dépressions, poursuit M. Bilke-Hentsch. Il ajoute:

«Elles estiment que leur vie n'a pas de sens et se demandent si cela vaut la peine d'apprendre et d'aspirer à quelque chose dans la vie.»
Olivier Bilke-Hentsch

La pandémie n'arrange rien

Parmi les pathologies les plus fréquentes, on trouve:

  • Les troubles alimentaires
  • Les troubles post-traumatiques. Par exemple en raison d'un décès dû au Covid-19 dans la famille.

La crise sanitaire n'a malheureusement pas arrangé la situation. Au contraire. Selon le spécialiste:

«Ce phénomène a fortement augmenté pendant la pandémie»
Olivier Bilke-Hentsch

Il n'y a pas que la pandémie qui angoisse les jeunes 👇

Les enfants qui se murent dans le silence et la peur sont particulièrement exposés, tout comme ceux qui vont constamment sur les réseaux sociaux et comparent leur propre vie à celle des héros qu'ils suivent, note Bilke-Hentsch. (ats/jug)

En parlant de jeunes:

1 / 10
Chaude nuit entre police et jeunes à Saint-Gall
source: sda / michel canonica
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Ils en pensent quoi, les jeunes, de l'extension du certificat covid?

Plus d'articles sur la santé mentale

Anxieux, le retour de la vie sociale vous inquiète? Les conseils d'une psy

Link zum Artikel

Cette vidéo sur la dépression nous a fait du bien et vous en fera aussi

Link zum Artikel

Comment le sport maintient notre cerveau en bonne santé

Link zum Artikel

L'impact mental du confinement sur les jeunes mesuré en 4 points

Link zum Artikel
Comment fonctionnent les vaccins nasaux, nouvel espoir face au Covid?
Face aux limites des vaccins contre le Covid actuels, certains spécialistes mettent en avant les traitements nasaux. Ceux-ci pourraient ne nécessiter qu'une seule dose et bloquer beaucoup plus efficacement la transmission du virus. Alors, comment ça marche?

De plus en plus de voix s'élèvent pour pointer les faiblesses des vaccins actuels. La semaine passée, l'OMS jugeait la stratégie basée sur des rappels réguliers, ni «appropriée», ni «viable». L'institution affirmait, par ailleurs, que des traitements «ayant un impact élevé en matière de transmission et de prévention de l'infection sont nécessaires et doivent être développés». Une situation confirmée pour watson par l'infectiologue romand Philippe Eggimann:

L’article