ciel couvert
DE | FR
Suisse
Covid-19

Une rave party réunit 2000 fêtards dans un pâturage à Vallorbe

Une rave party réunit 2000 fêtards dans un pâturage à Vallorbe

Entre 1500 et 2000 personnes ont participé à la fête. (image d'illustration)
Entre 1500 et 2000 personnes ont participé à la fête. (image d'illustration)Image: Keystone
Une fête géante s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche à la Combe-Barathoux, près de Vallorbe (VD). Les propriétaires des lieux sont dévastés (comme leurs champs).
06.09.2021, 08:3706.09.2021, 10:16

Les derniers fêtards ont quitté les lieux dimanche soir, près d'un jour après le début de la rave party: entre 1500 et 2000 personnes ont envahi des pâturages à la Combe-Barathoux, près de Vallorbe (VD), rapporte la Région, pour participer à une rave party illégale.

Les festivités ont commencé samedi vers 21 heures. Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées sur place, une heure plus tard, il y avait déjà trop de monde pour disperser la fête.

La police a donc attendu jusqu'à dimanche matin avant d'intervenir. L'organisateur a été identifié et dénoncé à l'autorité compétente.

«C'était l'enfer»

La décision de laisser la party se dérouler n'a probablement pas plu aux propriétaires des lieux: «c'était l'enfer», confie l'un des deux à l'hebdomadaire vaudois. Vaches en furie, déchets, consommation de drogues, «toilettes» à ciel ouvert: les bergers craignent également les conséquences sur le long terme. (asi)

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Berset serait-il meilleur aux Affaires étrangères que Cassis? «Pas du tout!»
Dans le camp socialiste, certains proposent qu'Alain Berset et Ignazio Cassis échangent leurs départements. Ils espèrent ainsi faire avancer le dossier européen. Une bonne idée?

Même si la répartition des départements est en principe l'affaire des seuls membres du Conseil fédéral, de nombreux membres du Parlement font déjà part de leurs souhaits, projets et propositions en amont. Dès vendredi, CH Media a révélé que le Parti socialiste voulait pousser Alain Berset et Ignazio Cassis à échanger leurs départements.

L’article