DE | FR
Les signes de réinfection sont également de plus en plus «rares»
Les signes de réinfection sont également de plus en plus «rares»Image: Shutterstock

A Bâle, un adulte sur quatre est déjà protégé contre le Covid-19

Aujourd'hui, un quart des Bâlois adultes présente des anticorps au Covid-19. Une hausse qui va de pair avec l'apparition des autotests et les vaccinations en augmentation.
26.04.2021, 17:0927.04.2021, 17:23

La propagation des anticorps a «nettement augmenté». Le nombre d'adultes avec des anticorps est passé de 6% en octobre à 13% en février. Il y a un mois, à la mi-mars, cette propagation des anticorps montait même à 21%.

A Bâle, la population adulte présentant le plus d'anticorps se trouve en ville. Là-bas, 24% des gens présentent des anticorps. En campagne, le chiffre est de 19%.

Pour l'institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH), dans son étude se concentrant sur Bâle, l'explication est simple. La hausse du nombre de tests sérologiques positifs «reflète également l'effet de la vaccination».

Les signes de réinfection de plus en plus «rares»

Depuis le mois de janvier, les signes de réinfections ou d'infections durables ont été «rares», selon Swiss TPH. Sur 340 personnes présentant un test coronavirus ou un test sérologique positif, seules quatre ont passé un test PCR qui s'est à nouveau révélé positif deux mois plus tard. Parmi les 243 personnes ayant eu un test PCR positif, seules 7% ont été hospitalisées et 1% ont dû être placées aux soins intensifs. (mndl)

Tchernobyl, c'était il y a 35 ans

1 / 8
Tchernobyl, c'était il y a 35 ans
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le journaliste Alexis Favre taquine Christian Constantin, président du FC Sion

Plus d'articles sur le Covid

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'OFSP promet le vaccin aux jeunes pour cet été

Link zum Artikel

Dispo fin juin, le certificat Covid de la Confédération sera «convivial»

Link zum Artikel

La situation du Covid en Inde en 4 points

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Combien de temps la Suisse résistera-t-elle avant d'intégrer l'Otan?
La Finlande et la Suède ayant demandé leur adhésion à l'Otan, la question va immanquablement se poser pour la Suisse: doit-elle rejoindre l'Alliance atlantique? watson a confronté des élus et des experts militaires à ce tabou.

L’étau, comme le tabou, se resserre. A présent que la Finlande et la Suède ont demandé à intégrer l’Otan, les derniers Mohicans de la neutralité en Europe sont la Suisse et l’Autriche. Combien de temps encore résisteront-ils avant de rejoindre, eux aussi, l’Alliance atlantique? Concentrons-nous sur la Suisse.

L’article