DE | FR
Parmi les avantages du vaccin anti-Covid en spray, l'administration facilité, mais pas que.
Parmi les avantages du vaccin anti-Covid en spray, l'administration facilité, mais pas que.shutterstock

Les vaccins suisses anti-Covid en spray expliqués en 6 points

Deux candidats-vaccins entrent en phase d'études cliniques. Voici pourquoi ils sont prometteurs.
16.03.2022, 11:5016.03.2022, 12:04

Les vaccins actuellement autorisés contre le coronavirus protègent contre les évolutions graves et fatales de la maladie, mais ils n'empêchent pas les contaminations. Autrement dit, quelqu'un de vacciné reste contagieux.

Et si éviter ce phénomène était possible? La solution est de faire en sorte que le vaccin induise une réponse immunitaire là où le virus pénètre dans l'organisme. Dans le cas du Covid-19: les muqueuses des voies respiratoires supérieures. Et il se trouve que des chercheurs suisses ont bien avancé dans leurs recherches.

Qui est en train de développer ces vaccins?

La démarche s'inscrit dans le cadre du Programme national de recherche Covid-19 (PNR 78) du Fonds national suisse (FNS), selon un communiqué publié mercredi. Malgré l'existence de nombreux vaccins, il reste important de développer de nouvelles technologies pour immuniser convenablement les populations contre les nouveaux variants.

Volker Thiel, de l'Institut de virologie et d'immunologie de l'Université de Berne, et ses collègues de l'Université de Berne, de l'Université de Genève, de l'Université libre de Berlin et du Friedrich-Löffler-Institut mènent ces recherches.

Quelle phase de tests ces vaccins vont-ils subir?

Les chercheurs ont réussi à convaincre une entreprise de biotechnologie, RocketVax AG. Ce vaste consortium se compose de nombreux d’instituts de recherche et grâce à lui, les scientifiques vont préparer le vaccin pour une étude clinique de phase 1.

Les équipes de recherche doivent, pour cela, entre autres caractériser plus précisément les candidats-vaccins et les réactions immunitaires, afin de mieux comprendre pourquoi les virus sont atténués et pourquoi ils sont immunogènes.

De quel type est-ce nouveau vaccin?

Il s'agit d'un vaccin dit vivant. Les sérums de ce type ont déjà fait leurs preuves dans d'autres vaccinations, comme celle contre la rougeole.

Les deux nouveaux candidats se démarquent des vaccins de première génération (des vaccins dits vivants qui présentent le risque de pouvoir se réactiver) par différents aspects:

  • Ils sont actifs même sur les nouveaux variants du virus, parce qu’ils contiennent toutes les protéines virales et pas seulement celle du spicule.
  • Ils offrent une réponse immunitaire plus large en activant des lymphocytes T contre toutes les protéines du virus.

Est-ce que ces vaccins sont efficaces?

Selon le rapport complet, publié de Cell Reports, des tests ont été menés sur des hamsters. Vingt-et-un jours après la vaccination, ces derniers ont été infectés par le nez et voici ce que les chercheurs ont observé:

«La vaccination des hamsters syriens confère une protection complète contre le Sars-Cov-2»

La vaccination a provoqué une forte protection immunitaire dans les voies respiratoires supérieures. Dans leurs conclusions les chercheurs pointent:

«Nous supposons qu'une vaccination à dose unique avec un virus vivant atténué modifié devrait fournir une immunité protectrice contre l'infection par le Sars-Cov-2 pathogène, car nous n'avons pu détecter de particules virales infectieuses dans les poumons d'aucun des animaux vaccinés.»

Un bon signe donc.

En résumé, indiquent les chercheurs, «Nous pensons que l'innocuité, l'immunogénicité et l'efficacité vaccinale de ce candidat devraient être étudiées chez différents animaux, primates non humains et éventuellement aussi chez l'homme.» Cet objectif a précisément franchi une étape avec les tests de phase 1.

Pourquoi faire un vaccin en spray?

Il est prévu que le futur vaccin soit disponible sous forme de spray nasal. Il sera ainsi plus simple à administrer et permettra aussi d’activer l’importante réponse immunitaire des muqueuses. Son transport et son stockage seront facilités, selon les chercheurs, car il est stable même à une température relativement élevée et pourra donc être utilisé dans les pays chauds.

Selon le communiqué, la coopération de recherche ouvre la perspective «de produire à l'avenir un vaccin en Suisse et de le mettre à disposition dans le monde entier, une fois les études cliniques achevées avec succès», espère-t-on.

S'il est validé, comment le vaccin sera-t-il fabriqué?

La coopération avec RocketVax permet aux scientifiques de bénéficier d’un soutien pour mettre en place la production et monter en puissance. Elle offre la perspective de produire un vaccin en Suisse une fois les études cliniques menées à terme, et de le distribuer dans le monde entier. (jah)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Le Covid, les vaccins, tout ça

Faut-il exclure les non-vaccinés? «Ils vivent aux crochets des vaccinés»

Link zum Artikel

Si vous avez des enfants, vous avez plus de risques d'attraper le Covid

Link zum Artikel

«On devrait vacciner les enfants de manière ciblée et individualisée»

Link zum Artikel

Envie de vacances? Voici les mesures et restrictions de vos destinations préférées

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Incendie à l’aéroport de Genève: les vols ont pu reprendre - premières infos
De gigantesques flammes ont dévoré le chantier du nouveau centre d'asile, près de l'aéroport de Genève. Le trafic aérien a été suspendu pendant deux heures. Les décollages ont pu reprendre vers 19h30.

Le chantier situé en bout de piste de l'aéroport de Genève était en feu. Il s'agit du site du nouveau centre d’accueil pour requérants d’asile. Le feu s'est propagé au dernier étage du bâtiment en construction.

L’article