DE | FR
Didier Pittet est formel: «Le Covid ne va jamais disparaître». watson

keystone

«Le Covid ne va jamais disparaître», prévient Didier Pittet

L’infectiologue suisse a livré son analyse sur l'état de la situation sanitaire actuelle et future. Selon lui, on devra vivre encore longtemps avec le Covid. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut se relâcher sur la vaccination.



«On ne peut pas arrêter toute une société parce que des personnes refusent d’être soit testées, soit vaccinées». Voilà ce qu'a déclaré Didier Pittet devant les sénateurs de la commission des affaires sociales, en France. Il en a aussi profité pour prévenir sur les vagues à venir, rapporte Le Parisien.

Le vaccin et l'immunité, des armes de protection

Comme l'explique l'infectiologue, pour qu’un virus prenne le dessus sur les autres, il faut qu’il occupe plus de place, qu’il soit plus contagieux. La bonne nouvelle, c’est que les vaccins et l’immunité protègent contre ces derniers.

L'analyse de Didier Pittet, en vidéo

abspielen

Vidéo: YouTube/Public Sénat

Ces deux éléments doivent être vus comme des armes de protection contre les variants. «Peut-être moins AstraZeneca que Moderna et Pfizer», admet toutefois Didier Pittet.

«Les variants qu’on craint le plus vont naître dans les pays où il y a le plus de vaccinations. C'est une course entre le variant et le vaccin»

Didier Pittet, infectiologue suisse

Et d'ajouter: «Le virus sent plus de résistance, a de plus en plus de capacité à se dire: Il faut que je change, sinon je meurs. C’est un instinct de survie, pas de l’intelligence. Les virus sont logistiquement bien faits pour s’adapter. Ce n’est pas une surprise et ça va continuer».

Apprendre à vivre avec le virus?

Le médecin prévient également: «Ce virus ne va jamais disparaître, il va apprendre et nous allons apprendre à vivre avec lui. On vit tous avec quatre grandes familles de coronavirus, avec lesquels nous sommes infectés dans l’enfance. À l’âge de 20 ans, presque 100 % d’entre nous avons acquis une protection contre ces quatre coronavirus.»

«Cela va prendre des années jusqu’à ce que 100% de nous soyons immunisés contre le Covid-19. Ensuite, on n’en parlera plus. La vaccination aide à accélérer ces étapes».

Didier Pittet, infectiologue

Le médecin suisse prédit par ailleurs que les enfants seront vaccinés lorsque «les données de sécurité nécessaires auront été recueillies».

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Interview

«Sans nouveau variant, on peut espérer du mieux entre l'été et l'hiver 2021»

Que faut-il penser des récentes annonces de réouverture alors que les chiffres du Covid-19 indiquent une situation plus qu'incertaine? Marcel Salathé, l'épidémiologiste qui a claqué la porte de la Task force en février, nous aide à comprendre.

Déchiffrer la drôle de situation que vit la Suisse depuis ce mercredi n'est pas une mince affaire. Selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), quatre critères sur cinq ne sont pas remplis pour une réouverture mais le Conseil fédéral a quand même décidé de lâcher du lest. Rappelons qu'il a lui-même fixé ces indicateurs afin de rendre les différentes mesures prises dans la lutte contre la pandémie plus efficaces.

Ancien membre de la fask force scientifique Covid-19 (il a claqué la porte en …

Lire l’article
Link zum Artikel