DE | FR
Image: Shutterstock

Plusieurs cantons commencent à vacciner les enfants dès cinq ans

Plusieurs cantons ont donné lundi le coup d'envoi pour la vaccination des enfants contre le Covid, dès cinq ans. En Suisse romande, ils devront encore attendre quelques jours.
03.01.2022, 16:4403.01.2022, 17:39

La vaccination pour les enfants suisses, c'est parti. Enfin, dans certains cantons. Les cliniques pédiatriques des hôpitaux cantonaux d'Aarau et de Baden, ainsi que le centre de vaccination de Spreitenbach, accueillent depuis lundi les petits Argoviens. Dans les cantons de Saint-Gall, d'Appenzell Rhodes-Extérieurs et de Schwyz, la vaccination sera possible dès mercredi. Zoug a commencé le 31 décembre dernier.

Retour en Suisse romande: on parlait du canton de Vaud il y a peu...

Neuchâtel, Zurich, Uri et les Grisons ont pour leur part ouvert lundi la possibilité de prendre rendez-vous pour vacciner les enfants. A Neuchâtel, le vaccin est recommandé pour les enfants qui sont atteints dans leur santé ou qui sont en contact étroit avec des personnes à risques, a précisé lundi le canton.

Les petits Neuchâtelois pourront se faire piquer les samedis 8 et 15 janvier. La vaccination des 5-11 ans débutera aussi samedi dans les cantons de Vaud, de Fribourg et de Schaffhouse, le 10 janvier à Uri et le 12 janvier en Valais.

Quant à Berne:

Les parents peuvent annoncer leurs enfants depuis la mi-décembre dans l'un des centres de vaccination «U-12» de Berne, Bienne et Thoune.

Certains médecins pratiqueront aussi le vaccin dans leur cabinet à partir de janvier. La Confédération recommande depuis la mi-décembre la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants, en particulier pour ceux atteints d'une maladie chronique. La Suisse compte environ 600'000 enfants entre 5 et 11 ans. (ats/jof)

20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.

1 / 23
20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vous avez trop bu au Nouvel An? Voici les conseils de la redac' pour vous rétablir

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»
Après Israël, l'Espagne, le Danemark ou encore la Hongrie ont décidé d'opter pour une quatrième injection de vaccin contre le Covid. Voici trois raisons pour lesquelles cette solution ne serait pas forcément pertinente en Suisse.

Dans le sillage d'Israël - qui propose une quatrième dose de vaccin contre le Covid aux plus de 60 ans depuis début janvier - plusieurs pays ont décidé d'opter pour une nouvelle injection ces derniers jours. En Espagne et au Danemark, les citoyens «très vulnérables» pourront repasser par la case piqûre. Dès le mois de février, le Chili administrera une quatrième dose aux personnes âgées.

L’article