larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Covid-19

L'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Une fiole du vaccin Pfizer-BioNTech et une seringue sont photographiees sur un carnet de l'OMS de certificat international de vaccination ou de prophylaxie, faudra-t-il un jour un passeport vaccinal,  ...
Image: KEYSTONE
Selon l'Office fédéral de la santé publique, l'attestation de vaccination du médecin de famille ou du centre de vaccination doit devenir un certificat Covid-19 valable au niveau international.
30.03.2021, 14:5830.03.2021, 17:00

Mardi, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé qu'un certificat de vaccination est actuellement en cours d'élaboration. La preuve de la vaccination sous forme papier ou dans le carnet de vaccination bleu ou jaune sera reconnue comme un certificat international.

Le certificat est en cours d'élaboration par l'OFSP, qui ajoute: «nous travaillons d'arrache-pied pour qu'il soit prêt d'ici l'été». L'organisation examine actuellement différentes solutions techniques qui seraient les plus réalisables en Suisse et en même temps acceptées au niveau international. Il n'y aura toutefois aucune solution européenne que la Suisse suivra.

Outre une forme papier, le certificat pourrait également être remis sous forme numérique au moment de la vaccination. Comme il n'y aura pas de registre central de vaccination, techniquement, il n'est pas encore clair comment les vaccinations déjà effectuées seront enregistrées. (ats)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le duel entre Herzog et Baume-Schneider cache une histoire qui les unit
Une fraternité faite d'histoire et de géographie unit les Bâlois et les Jurassiens, des voisins. Mais l'élection au Conseil fédéral d'Elisabeth Baume-Schneider aurait un profond sens confédéral.

Le 7 décembre, ce sont deux cantons frères par l’Histoire et proches par la géographie qui s’opposeront dans l’élection de la candidate socialiste au Conseil fédéral. Le Jura et Bâle-Ville. Avant la Réforme, les deux territoires étaient réunis par la crosse de l’Evêché de Bâle, dont le drapeau jurassien porte l’emblème. La rupture entre catholiques et protestants consommée, les princes-évêques ont élu domicile à Porrentruy, en Ajoie, l’un des trois districts du canton du Jura.

L’article