DE | FR

Les Neuchâtelois testés tous les mardis?

Le ministre neuchâtelois de la Santé appelle ses concitoyens à se faire tester régulièrement.
Le ministre neuchâtelois de la Santé appelle ses concitoyens à se faire tester régulièrement.
Les autorités Neuchâteloises aimeraient que tous leurs concitoyens aillent faire un test Covid. Trois questions pour comprendre cette nouvelle tradition.
14.05.2021, 06:3914.05.2021, 16:08

Décidément le canton de Neuchâtel s'illustre sur le front du Covid. Après avoir voulu créer une brigade spéciale visant à tester les enfants dans les crèches (le projet a été suspendu face à une levée de boucliers), le ministre de la Santé exhorte la population à faire un autotest pour le coronavirus une fois par semaine, le mardi. Pour Laurent Kurth, les tests devraient devenir une habitude.

Avec quels tests?

Chaque mardi, les Neuchâtelois devraient se tester pour le coronavirus à l'aide des kits fournis gratuitement par la Confédération. Les autotests devraient devenir aussi courants que le port d'un masque, relève Laurent Kurth dans une interview, publiée vendredi, dans les journaux alémaniques de Tamedia.

Mais pourquoi diantre le mardi?

Le mardi est un jour de test idéal, car de nombreuses personnes s'infectent lors de rencontres durant le week-end. Le mardi, l'infection est déjà détectable, même si les symptômes ne sont potentiellement pas encore présents et le risque de transmission n'est pas encore très élevé, explique le ministre socialiste.

Ces tests auraient quel avantage?

Et d'ajouter qu'il est important que les personnes, dont l'autotest indique une infection, fassent un test PCR le mercredi pour confirmer l'infection. Cela soulagerait également les laboratoires durant le week-end. Le ministre assure que l'approvisionnement de la population neuchâteloise en autotest fonctionne bien.

La population est en outre priée d'enregistrer les résultats du test sur un site internet. En 14 jours, 1000 résultats y ont été enregistrés, dont 1.5% qui étaient positifs, indique Laurent Kurth. Il ajoute qu'avec le temps, cette procédure permettra de suivre encore plus précisément la propagation du virus. (jah avec ats)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le "retour à la normale", un cauchemar pour les anxieux?

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pénurie: comment survit-on aux coupures de courant? «On devient débrouillard»
Des coupures de courant (contrôlées), c'est le scénario «catastrophe» évoqué par Simonetta Sommaruga en cas de crise énergétique, face aux pénuries de gaz. Au Liban, où les restrictions et les pannes sont régulières, on a appris à vivre avec. Megan Ferrando, qui travaille dans une ONG sur place, nous en dit plus.

La thématique de l'approvisionnement énergétique est sur toutes les lèvres en Europe. En Suisse, le Conseil fédéral a évoqué une ligne rouge psychologique, celle de possibles rationnements de gaz et d'électricité en cas de pénurie, prévus dans le plan «Ostral».

L’article