DE | FR

Non, le Covid long n'est pas lié au stress de la pandémie

Le Covid long serait bien provoqué par une infection au coronavirus et non directement lié à un simple stress de la pandémie. C'est ce que montre une étude bâloise portant sur plus de 11 000 personnes en Suisse.
23.03.2022, 14:3523.03.2022, 17:17

Menée en novembre 2021 dans le cadre de la Swiss Corona Stress Study, cette recherche qui se concentre sur le Covid long a inclus 1500 personnes ayant été infectées par le coronavirus. Pour 750 d'entre elles, l'infection remontait à plus de neuf mois. La plupart (98%) n'ont pas eu besoin d'être hospitalisées.

Un groupe de contrôle de 9500 personnes n'ayant jamais fait l'objet d'un test PCR positif a également été recruté, a indiqué mercredi l'Université de Bâle dans un communiqué.

Symptômes plus marqués chez les gens atteint de Covid long

Résultats: les symptômes tels que perte de goût et d'odorat, épuisement corporel rapide, fièvre, douleurs musculaires, difficultés respiratoires, problèmes de mémoire et de concentration, vertiges et fatigue étaient nettement plus fréquents dans le groupe de personnes dont l'infection était avérée. C'est chez les participants dont l'infection remontait à plus de neuf mois que la différence avec le groupe de contrôle était la plus marquée.

L'étude, menée par l'équipe du neuroscientifique Dominique de Quervain et actuellement en phase de prépublication, ce qui signifie qu'elle n'a pas encore été validée par d'autres scientifiques externes à l'étude. Néanmoins, elle tombe en accord avec d'autres recherches sur le Covid long. C'est bien l'infection qui est la cause des symptômes persistants, et non le stress psychique lié à la pandémie. Une étude genevoise récemment publiée dans le Journal of Internal Medicine et portant sur 1400 personnes est arrivée aux mêmes conclusions. (ats/mndl)

Copin comme cochon: la fin des restrictions Covid

Tous les articles sur la levée des mesures Covid en Suisse

Tout connaître des règles Covid du Conseil fédéral en 9 points

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

Pannes, manifs, 2G+, retour en 6 dates sur le certif Covid

Link zum Artikel

On a décodé le discours du Conseil fédéral: 6 questions à un expert

Link zum Artikel

Calmez-vous, ce 16 février n'a rien d'un jour historique

Link zum Artikel

Les meilleurs mèmes sur la levée des restrictions Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Oberland bernois autorise le tir d'un lynx
Le félin aurait tué plus de 15 animaux de rente ces 12 derniers mois, et ce malgré des mesures de protection mises en place. Les gardes-chasse ont jusqu'au 19 juillet pour abattre l'animal.

Le canton de Berne a autorisé le tir d'un lynx dans l'Oberland bernois. Le type de blessures, des images photographiées et un émetteur permettent d'attribuer ces dégâts au lynx, a indiqué lundi le canton de Berne.

L’article