DE | FR
Image: Shutterstock

Genève va tester ses écoliers directement dans les classes

Pour limiter les fermetures, les élèves seront testés sur place en cas de suspicion de foyer d’infection. L’accord préalable des parents est requis.
20.05.2021, 09:0120.05.2021, 15:05

A Genève, le nombre de cas Covid dans la population baisse et au niveau des écoles, «seulement» sept classes ont fermé. La Tribune de Genève annonce qu'une unité mobile viendra dépister le virus directement dans les écoles primaires et les cycles, dès la fin du mois.

«Nous voulons pouvoir maintenir la scolarité avec le moins de coupures possible. Et nous disposons désormais de moyens pour dépister de manière moins invasive – grâce aux tests salivaires et buccaux – et performante, ce n’était pas le cas il y a quelques mois. L’amélioration de la qualité de ce type de test permet d’envisager le testing sur site.»
Aglaé Tardin, médecin cantonal GEtribune de genève

L'ancienne stratégie vs la nouvelle stratégie

  • Jusqu’à présent, la stratégie était la suivante: lorsque plusieurs cas positifs étaient identifiés dans une classe – dès deux à trois parfois – une équipe du service du médecin cantonal dédiée aux clusters analysait les chaînes de transmission pour chacun.
  • La nouvelle stratégie vise à tester directement en classe avant de décider d’une fermeture. Dès que quelques cas positifs auront été identifiés et qu’une chaîne de transmission intrascolaire est suspectée, une unité mobile supervisée par des pédiatres se déplacera dans l’école pour tester toute la classe. Un prélèvement salivaire ou buccal se fait, puis l’échantillon est analysé en laboratoire et son résultat livré dans les 24 à 48 heures.

En attendant les premiers résultats de cette nouvelle stratégie, les élèves continuent d’aller à l’école. Ils seront testés une première fois, puis une deuxième fois cinq à sept jours plus tard pour repérer d’éventuels cas. Cette mesure est un projet pilote, annonce également le médecin cantonal à la Tribune de Genève.

Ce qu'en pensent les associations des parents et le syndicat des enseignants:

«Je suis partagée. D’un côté, je me demande si on n’en fait pas trop. De l’autre, si ça peut éviter des fermetures de classes ou d’écoles…»
Anne Thorel-Ruegsegger, secrétaire générale de la Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement obligatoire (Fapeo)tribune de genève
«Cette mesure ne résout de loin pas tous les problèmes, elle pourrait avoir l’avantage d’amener un peu de clarté dans ce genre de situation et avoir un effet rassurant, car l’information manque souvent pour les parents et enseignants.»
Francesca Marchesini, présidente du syndicat des enseignants du primaire (SPG) tribune de genève

Les autorités neuchâteloises ont tenté de tester chez les tout-petits 👇

(jch)

Le 65ème Concours de l'Eurovision a lieu en ce moment.

1 / 13
Le 65ème Concours de l'Eurovision a lieu en ce moment
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les chiens

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Où et pourquoi l'Ascension et la Pentecôte sont-ils des jours fériés?
Les ponts de mai et juin approchent à grands pas. On vous explique point par point ce que signifie l'Ascension et la Pentecôte, et dans les cantons où ces jours sont fériés.

Les dates sont différentes chaque année et se réfèrent directement à Pâques. L'Ascension a lieu 39 jours après le dimanche de Pâques et dix jours avant la Pentecôte.

L’article