DE | FR
Guy Parmelin, alors président de la Confédération, montre patte blanche en ce 1<sup>er </sup>août 2021.
Guy Parmelin, alors président de la Confédération, montre patte blanche en ce 1er août 2021.source: keystone/watson

Pannes, manifs, 2G+, retour en 6 dates sur le certif Covid

Dès demain, le certificat Covid, c'est fini en Suisse. En quelques mois, ce petit QR-code avait pris une importance considérable dans nos vies et nos débats. De sa naissance à sa disparition, retour sur neuf mois d'existence.
16.02.2022, 12:1616.02.2022, 18:39
Suivez-moi

19 mai 2021: Création du certificat

Lors de sa traditionnelle conférence de presse, le Conseil fédéral annonce la création d'un certificat Covid, physique et numérique, compatible avec les outils étrangers. Les autorités espèrent faire entrer en vigueur le sésame fin juin, juste avant les vacances d'été. A ce moment-là, tout le monde se demande à quoi il va bien pouvoir ressembler.

«Ce ne sera pas un certificat de vaccination»
Alain Berset

A l'origine, le gouvernement l'assure: il n'est pas prévu que les restaurants, les cinémas et les manifestations de moins de 1000 personnes aient recours au certificat Covid.

26 juin: Entrée en vigueur du certificat

Le 23 juin, le gouvernement annonce un assouplissement des règles Covid en Suisse. Les discothèques et les parcs aquatiques peuvent rouvrir, le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur et sur le lieu de travail. L'ambiance est alors à l'optimisme:

«L'incidence du Covid-19 est actuellement très faible dans le pays et est encore en recul»
Alain Berset

En revanche, le certificat Covid, annoncé fin mai, entre dans nos vies. Il devient obligatoire dans les discothèques et les grandes manifestations. Ailleurs, par exemple dans les restaurants, il est facultatif.

8 septembre: Extension du certificat Covid aux bistrots

Alain Berset et Guy Parmelin confirment ce qui était dans l'air depuis déjà deux semaines, l'utilisation du certificat Covid est étendue aux cafés-restaurants, aux musées, aux fitness, aux cinémas, aux mariages, etc. dès le 13 septembre. Par cette mesure, le Conseil fédéral souhaite lutter contre le virus sans devoir procéder à de nouvelles fermetures.

«Il est clair que les personnes possédant un certificat Covid bénéficient d'un avantage notable par rapport aux personnes non vaccinées»
Guy Parmelin

Les personnes non vaccinées et non guéries ont toujours la possibilité d'obtenir un certificat temporaire en se faisant tester. Par ailleurs, le gouvernement introduit des sanctions: une amende de 100 francs pour les clients sans certificat et la menace d'une fermeture pour les établissements fautifs.

Alain Berset et Guy Parmelin (assis).
Alain Berset et Guy Parmelin (assis).Image: KEYSTONE

Le soir même, une manifestation contre l'extension du certificat Covid réunit plusieurs milliers de personnes à Berne.

15 octobre: Première panne du certificat Covid

Un vendredi soir, entre 19h30 et 20h30. La première panne du certificat Covid n'aurait pas pu plus mal tomber. Durant plus d'une heure, les commerçants et notamment les restaurateurs ne pouvaient plus valider les sésames de leurs clients.

Dans les semaines qui ont suivi, plusieurs problèmes techniques viennent perturber l'utilisation du certificat.

17 décembre: La 2G devient obligatoire à l'intérieur

Alors que les personnes ni vaccinées ni guéries pouvaient, jusque-là, obtenir un certificat temporaire en se faisant tester, les autorités décident de limiter l'accès aux espaces intérieurs (restaurants, cinémas, fitness, ...) aux Helvètes immunisés.

Image: KEYSTONE

La Suisse découvre donc la règle de la 2G (geimpft et genesen) et même de la 2G+, dans le cas des discothèques, des bars et des centres sportifs, c'est-à-dire vacciné ou guéri depuis moins de 4 mois ou vacciné ou guéri ET testé.

Là aussi, des manifestations sont organisées à Berne et ailleurs pour dénoncer ces nouvelles mesures.

16 février 2022: Fin (ou presque) du certificat

Selon toute vraisemblance, Alain Berset devrait annoncer la fin du certificat ce mercredi après-midi. Le sésame ne disparaîtra pas pour autant totalement de nos vies (et de nos téléphones). Il restera nécessaire pour les voyages à l'étranger et pourra sans doute être réactivé dans le futur si les autorités le jugent nécessaire.

Fin du certificat covid, vous en pensez quoi?

Plus d'articles sur la fin du Covid

Covid: Comment nos politiciens préparent la fin de la pandémie

Link zum Artikel

A 3 jours de lever les mesures Covid, quelle est la situation en Suisse?

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

L'après-Covid sera terrible

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Reconstruire l'Ukraine avec l'argent des oligarques? La Suisse y travaille
L'Occident élabore des plans visant à utiliser l'argent des oligarques russes pour la reconstruction de l'Ukraine. Mais les obstacles à surmonter sont énormes.

600 milliards de dollars. C'est ce que coûterait la reconstruction de l'Ukraine après la guerre, a estimé mi-avril le Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal.

L’article