Suisse
Culture

L'édition 2024 de Polymanga débute à Lausanne

L'édition 2024 de Polymanga débute à Lausanne

L'
Au menu, des rencontres avec plus de 50 invités, des concerts, des films, des tournois de jeux vidéo et des cosplays.Keystone
Le festival emblématique de la pop culture revient en force à Lausanne avec une 18e édition prometteuse, offrant quatre jours d'activités variées dans un espace agrandi, avec plus de 50 invités, des concerts, des films, des tournois de jeux vidéo et des cosplays au rendez-vous.
29.03.2024, 10:5029.03.2024, 17:07
Plus de «Suisse»

La 18e édition du festival de pop culture Polymanga ouvre ses portes vendredi matin pour quatre jours, non plus à Montreux, mais de retour à Lausanne. Au menu, des rencontres avec plus de 50 invités, des concerts, des films, des tournois de jeux vidéo et des cosplays.

L'événement suisse autour de la pop culture japonaise, américaine et européenne s'agrandit. Dans les halles et le théâtre de Beaulieu de la capitale vaudoise, ce ne sont pas moins de 23 000 m2, soit 7000 m2 de plus que l'an dernier, qui sont consacrés à cette édition 2024. Ils sont répartis en quatre halles de zones de divertissements et le théâtre.

Agendé en plein week-end pascal, la manifestation accueille comme à son habitude une belle brochette d'acteurs de séries, de présentateurs TV, de chanteurs, de tiktokers, de streamers, de comédiens de doublage, de dessinateurs et de musiciens. Plus de 50 invités sont attendus.

Nombreuses têtes d'affiche

Parmi les têtes d'affiche, un certain Takeshi Honda. Le directeur de l'animation d'Evangelion et du Studio Ghibli, bras droit du célèbre réalisateur japonais Hayao Miyazaki, est présent pour une conférence et des dédicaces vendredi et samedi. Il fête ses 40 ans de carrière à Polymanga, qui ont vu défiler notamment «Evangelion», «Le Garçon et le Héron», «Nadia», «Ah My Goddess», «Millenium Actress», «Animatrix», «Boro la Chenille».

La voix emblématique de Spider-Man (Andrew Garfield), de Titeuf, de Sora («Kingdom Hearts») et de Kristoff («La Reine des Neiges»), Donald Reginoux, est aussi de la partie. Parmi les acteurs, le public pourra voir Tom Wlaschiha (Jaqen H'ghar dans la série «Game of Thrones», Dmitri Antonov dans «Stranger Things»), Thomas Cousseau (Lancelot du Lac dans «Kaamelott») ou encore Alain Chapuis (le tavernier de «Kaamelott»).

Des personnes portant des deguisements posent lors de la 17eme edition du festival Polymanga le vendredi 7 avril 2023 a Montreux. Le festival de pop culture Polymanga debute aujourd'hui a Montreu ...
Keystone

Plus de 110 illustrateurs

Les fans des stars du web ne seront pas en reste. Les visiteurs vont pouvoir croiser une multitude de youtubeurs. Côté musical, les concerts de Sarah Alainn, en compagnie de Benyamin Nuss, et de Yoko Ishida devraient marquer les esprits. La K-pop coréenne débarque aussi à Beaulieu avec le concert très attendu dimanche de Black On.

Le dessin sera comme toujours mis en valeur. Le Village des Artistes accueillera plus de 110 illustrateurs, soit une trentaine de plus que l'an dernier. Enfin, pour la deuxième année consécutive, se tiendra la Polymanga Swiss Cosplay League (PSCL). Cette ligue suisse regroupe les meilleurs cosplayeurs issus de plusieurs conventions à travers le pays. Le meilleur cosplayeur national sera ainsi désigné.

www.polymanga.com (chl/ats)

Le Retour De Détective Pikachu, la bande-annonce
Video: youtube
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La fille du libérateur du Jura se confie: «Notre famille a payé cher ce combat»
A l'occasion des 50 ans du plébiscite du 23 juin 1974 qui allait donner naissance au canton du Jura, Marie-José Béguelin, la fille aînée du leader autonomiste Roland Béguelin, raconte les bons comme les moins bons côtés de ce que fut le combat jurassien pour sa famille.

Marie-José Béguelin avait 25 ans en 1974, l'année du plébiscite du 23 juin, grâce auquel les Jurassiens allaient obtenir leur indépendance en se détachant du canton de Berne. Elle est la fille aînée de Roland Béguelin, le leader charismatique du combat autonomiste décédé en 1993. Professeur honoraire de linguistique à l'Université de Neuchâtel, Marie-José Béguelin, «Mijo» pour ses proches, raconte les moments heureux et les moments dramatiques d'une famille entièrement dévouée à la cause jurassienne et à son chef.

L’article