DE | FR

Les hackers de Rolle «s'attaqueront à d'autres villes suisses»

Image: DPA
Les hackers de «Vice Society» se sont exprimés dans les colonnes du quotidien Le Temps. Ils expliquent leurs motivations.
06.09.2021, 05:2306.09.2021, 10:02

Les hackers qui ont ciblé la commune de Rolle (VD) n'exploiteront pas eux-mêmes les données publiées sur le darknet. Dans un entretien publié lundi dans Le Temps, ils avertissent qu'ils attaqueront d'autres villes suisses, s'ils ont accès.

«Les données des citoyens seront utilisées dans le darknet par d'autres personnes. Peut-être que les données de quelqu'un seront utilisées pour des crédits, peut-être pour un autre criminel. Nous ne nous en soucions pas. C'est le problème de Rolle.»
Le groupe de hackers qui se fait appeler «Vice Society»source: le temps

Leur but n'est pas lucratif

Ils expliquent qu'ils téléchargent les données des entreprises qu'ils piratent et les publient si les données ou l'entreprise sont intéressantes:

«Nous ne vendons pas de documents, nous gagnons de l'argent d'une autre manière»
Vice Society

Les hackers confirment que la commune de Rolle n'est pas entrée en contact avec eux et qu'il n'y a pas eu de négociations, ce que les autorités communales avaient déjà indiqué.

«La cible n'a pas d'importance»

Interrogés sur de potentielles attaques contre d'autres villes ou entreprises suisses, ils répondent que, s'ils ont accès à d'autres villes suisses, ils les attaqueront et précisent que ça n'a pas d'importance pour eux que la cible soit une entreprise, un hôpital, une ville.

Les hackers s'en sont pris à la commune de Rolle dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mai. Selon la commune, le volume de données piraté représente environ 32 Go, soit 1,6% de la quantité totale de données qu'elle possède, dont 64 boîtes emails. Une plainte pénale contre X a été déposée le 14 juin.

(ats/jch)

Jusqu'où irez-vous pour le selfie parfait? Trop loin, comme ces gens?

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Nous n'allons pas attendre 30 ans avant d'améliorer les rentes»: le combat continue
Le peuple a dit «oui» à 50,6% à l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans pour les femmes et à la hausse de la TVA. Des résultats plus serrés que ce qui avait été annoncé dans les sondages. Entretien avec Gabriela Medici (Union syndicale suisse), qui a fait campagne contre la réforme.

Jusqu'à 16h30 environ, les résultats sur la votation AVS21 n'étaient pas totalement tombés. Le combat était serré. Les chiffres ont finalement été annoncés: le peuple suisse a voté en faveur de l'augmentation de l'âge de la retraite des femmes à 65 ans et de la TVA.

L’article