DE | FR

La Suisse étoffe sa liste de substances interdites

De nouveaux psychotropes ont été ajoutés à la liste des substances interdites en Suisse. En cause? Le risque majeur qu'ils représentent pour la santé de celles et ceux qui en abusent.
06.12.2021, 16:0906.12.2021, 17:28

Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) interdit à la fabrication, au commerce et à l'utilisation douze nouvelles substances synthétiques et un nouveau groupe de substances. Cette mesure a pour but d'éviter que ces produits ne soient utilisés abusivement en tant que stupéfiants en Suisse.

Risques majeurs pour la santé

Ces nouvelles substances psychotropes présentent des risques majeurs pour la santé. On ne sait pas comment elles agissent en combinaison avec d'autres produits, ni à quel point elles créent une dépendance ou sont toxiques.

La plupart des substances désormais interdites sont des variantes de produits qui figuraient déjà sur la liste.

Parmi elles figurent:

  • Des cannabinoïdes synthétiques,
  • Des benzodiazépines (utilisés dans les somnifères et tranquillisants),
  • Des variantes de l'anesthésique kétamine.

Grand risque pour le consommateur

Les fabricants apportent des modifications minimales à leurs produits déjà interdits afin d'échapper aux contrôles. Aucune de ces substances n'est utilisée légalement à des fins médicales en Suisse. Comme il n'existe pas d'études, ni d'indications sur le dosage ou le contenu, le risque est grand pour le consommateur.

La mise à jour de l'ordonnance sur les tableaux des stupéfiants fait suite à une demande de Swissmedic. L'institut évalue en continu avec d'autres autorités nationales et internationales si de nouvelles substances de synthèse ou classes de substances sont employées abusivement.

A l'heure actuelle, 264 substances individuelles et 14 groupes de substances ayant un effet supposé similaire à celui des stupéfiants figurent dans ces tableaux. (ats/hkr)

Droguée au GHB dans un club vaudois, elle témoigne.

Plus d'articles sur la Suisse

En Suisse, les meurtres parfaits sont trop nombreux

Link zum Artikel

La Coupe de Suisse de football en est-elle vraiment une?

Link zum Artikel

Devinez quelle est la ville la plus bruyante de Suisse!

Link zum Artikel

Participez à notre grand classement sur les conseillers fédéraux

Link zum Artikel
Qaasim Illi et Nicolas Blancho ont été condamnés en appel
La Cour d'appel du Tribunal pénal fédéral a condamné Qaasim Illi et Nicolas Blancho pour la mise en ligne de vidéos de propagande islamiste. Ils ont enfreint la loi interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «Etat islamique».

Qaasim Illi et Nicolas Blancho comparaissaient pour la mise en ligne de vidéos de propagande islamiste. Ils ont été condamnés par la Cour d'appel du Tribunal pénal fédéral.

L’article