larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Ecologie

Lausanne: Renovate Switzerland a aspergé les murs de l'UBS

Renovate Switzerland a aspergé les murs de l'UBS à Lausanne

Les activistes du climat ont débarqué avec des seaux de peinture orange pour sensibiliser à la cause écologique. La police est rapidement intervenue.
04.12.2023, 13:5804.12.2023, 18:27
Plus de «Suisse»

C'est aux alentours de midi que les militants du climat ont décidé d'ajouter un peu de couleur à la grisaille, en aspergeant les murs de l'enseigne UBS à Lausanne. Ils reprochent au monstre bancaire, également le plus grand propriétaire immobilier de Suisse, d'«accélérer la rénovation thermique des bâtiments», selon des vidéos diffusées sur Instagram.

Pour défendre leurs idéaux, les sympathisants ont enfilé leurs vestes chaudes pour «rénover» les murs de l'établissement, situé sur la place Saint-François.

Image
instagram
Image
instagram
Image
instagram

«Le gouvernement hésite à agir»

Les attaques sont aussi adressées au gouvernement, accusé «d'hésiter à agir» déclare les militants de Renovate Switzerland, toujours sur le réseau social. Des affiches «Act now!» ont fleuri pour inciter les décideurs à passer à l'action.

Les trois militants présents ont été contrôlés par la police cantonale, qui est rapidement intervenue pour les identifier. (svp)

Il menace les activistes de Renovate avec un bâton
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le futur président de l'UDC ne comprend rien au climat
Marcel Dettling, conseiller national schwyzois et seul candidat annoncé pour reprendre la présidence de l'UDC, s'est exprimé sur le dérèglement climatique et il y a de quoi s'alarmer.

Vous êtes peut-être allé skier cet hiver et avez été contraint de redescendre en station en télécabine, avec de l'herbe à perte de vue. Les pistes sont vertes, pelées, victimes du dérèglement climatique. Pour le conseiller national schwyzois Marcel Dettling d'Oberiberg, ce n'est pas bien grave. Dans une interview avec la NZZ am Sonntag, il a déclaré:

L’article