DE | FR

Voici les 7 bestioles star qui ont été pêchées dans le Léman

En 2020, la pêche a été bonne! 542 tonnes de poissons ont été capturées dans le Léman. Mais une fois mijotés, êtes-vous capable de savoir qui se cache derrière ces plats appétissants? Tentez le défi.
17.10.2021, 11:4218.10.2021, 16:13
Suivez-moi

Vous l'attendiez: le top des poissons les plus pêchés dans le Léman a été enfin révélé la semaine passée par la Commission internationale de la pêche!

À noter qu'après six années consécutives de baisse de rendement, la pêche a connu une légère hausse l'année passée, avec 542 tonnes de poissons capturés.

Du coup, qui sont les stars de notre lac? On vous les dévoile dans le classement ci-dessous... à vous de voir si vous serez capable de les reconnaître.

Qui se cache derrière...

La vedette, la numéro un, la vedette incontestée, avec 253 tonnes pêchées cette année?

Surprise
Image: Shutterstock

Qui se cache derrière...

Plus inattendue (son rendement a doublé entre 2019 et 2020), avec 203 tonnes pêchées?

image: swissmilk
Surprise

Qui se cache derrière...

C'est certainement l'un des poissons les plus moches et les plus terrifiants présents dans nos lacs de Suisse romande. Mais aussi l'un des plus bons.

image: swissmilk
Surprise

Qui se cache derrière...

Plus discrète, mais raffinée en goût. Elle est à la quatrième place du classement, avec 11,6 tonnes.

image: swissmilk
Surprise

Qui se cache derrière...

Très connue, il en existe moult espèces en Suisse (et autant de manières de la cuisiner). Ici, façon meunière, simple et efficace.

image: swissmilk
Surprise

Qui se cache derrière...

Celle-ci est raffinée lorsqu'elle est cuisinée, mais il faut savoir que cette une espèce exotique envahissante. Son rendement a diminué de moitié en 2020 (5,9 tonnes contre 12,5 tonnes en 2019).

Surprise

Qui se cache derrière...

Le plus dur pour la fin... Petite devinette: que trouve-t-on à la fois dans le lac et dans votre chewing-gum à la fraise préféré?

Surprise
Et vous, quel est votre poisson-vedette?

Sinon en parlant de mangeaille, voici des burgers décadents et crados qui donnent faim quand même!

1 / 10
Des burgers crados qui donnent quand même faim
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Et toujours sur la bouffe: vous mangez comment, vous?

Plus d'articles sur la mangeaille!

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Entre deux bouteilles de rouge, on a goûté le sandwich spécial Bénichon

Link zum Artikel

Cédric Grolet fait un «pain suisse» et retourne le cerveau des Suisses

Link zum Artikel

Le problème des Happy meals n'est pas le plastique, c'est le bœuf

Link zum Artikel

Quel Tupperware êtes-vous?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
«Ces métiers veulent un meilleur salaire, mais aussi de la reconnaissance»
L'initiative pour des soins infirmiers forts a été largement acceptée. Le secteur sera désormais davantage valorisé. Mais le bâtiment, la restauration ou encore l'agriculture sont autant de branches qui ont aussi besoin de plus de considération. Enrico Borelli, syndicaliste à Unia, répond à nos questions.

C'était attendu, ça s'est produit. Un grand «oui» a surgi des urnes dimanche dernier 28 novembre pour l'initiative sur les soins infirmiers, qui demandait à inscrire dans la Constitution une réglementation des salaires et aux cantons de garantir un nombre suffisant de diplômés et mettre en place une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Le secteur des soins souffre effectivement de conditions de travail critiques, mais ce n'est pas le seul. Enrico Borelli, syndicaliste à Unia, nous livre son analyse.

L’article