DE | FR

Les Suisses ont confiance en l'économie, mais ont peu envie de consommer

Bild

Image: Keystone

Si la population est optimiste quant à l'évolution de l'économie, elle s'inquiète de la situation actuelle, ce qui a des conséquences sur la propension à consommer.



Le moral des ménages en Suisse n'a jamais été aussi bon depuis les onze dernières années, annonce mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Qu'est-ce que ça veut dire? Et, tout d'abord, c'est quoi un ménage?

En Suisse, le mot «ménage» désigne soit un ensemble de personnes, apparentées ou non, soit une seule personne. Les statisticiens distinguent ce ménage privé des ménages collectifs (hôpitaux, prisons, asiles,...).

Quatre fois par année, le Seco mène une enquête auprès des ménages concernant leurs appréciations et attentes quant à la situation économique, budgétaire et professionnelle. Ces indications subjectives permettent d'observer l'évolution de la consommation privée, qui est l'une des composantes les plus importantes du produit intérieur brut.

Propension à consommer modérée

Revenons à l'enquête réalisée en juillet. Bien qu'elle montre que «le moral des ménages s’est encore amélioré», ses résultats sont plutôt négatifs.

Si les Suisses se montrent confiants quant à l'évolution de l'économie, la situation actuelle continue d'être source d'inquiétude pour la population. Malgré une embellie notable, l’indice portant sur la sécurité de l’emploi reste nettement inférieur à sa moyenne pluriannuelle, de même que l’évaluation de la situation financière au cours des derniers mois.

Dans le même temps, l’évolution des prix pèse sur le budget des ménages. Par conséquent, la propension à consommer reste modérée. (asi/ats)

Après ce sujet très technique, détendez-vous avec les premier café à chats de Suisse

1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
source: sda / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les génériques sont parfois 5 fois plus cher en Suisse qu'à l'étranger

En Suisse, les médicaments génériques coûtent 165% de plus que dans 15 autres pays de référence. Monsieur Prix veut introduire un tarif de référence pour y remédier.

Les prix des médicament génériques les moins chers en Suisse sont en moyenne plus de deux fois et demie plus élevés que ceux pratiqués dans 15 autres pays de référence. Mr. Prix demande l'introduction d'un système de prix de référence efficace pour remédier à cette situation.

Le surveillant des prix Stefan Meierhans a comparé fin avril vingt principes actifs, dont le brevet a expiré, et qui génèrent un chiffre d’affaires élevé dans 15 pays de référence. Il constate que les prix des …

Lire l’article
Link zum Artikel