DE | FR

Les expatriés sont mitigés sur la qualité de leur vie en Suisse

La Suisse est trentième sur 59 destinations d'expatriés, selon la dernière étude d'InterNations.
18.05.2021, 10:0118.05.2021, 15:21

Le pays se situe dans le top 10 en matière de qualité de vie, mais est avant-dernier en termes de coûts de la vie, celui de la santé étant particulièrement jugé négativement, selon l'enquête Expat Insider 2021 publiée mardi. En 2020, la Suisse se classait 26e sur 58 pays.

Les étrangers présents sur le sol helvétique apprécient l'environnement, les infrastructures numériques, les opportunités de carrière ou encore la sécurité, mais déplorent la difficulté à nouer des amitiés. La Suisse est ainsi 8e en matière de satisfaction au travail, mais tombe à la 51e place concernant le sentiment de «se sentir comme à la maison».

L'étude s'est aussi intéressée aux conséquences de la crise du Covid-19 sur les expatriés. La crise sanitaire a bouleversé les projets de déménagement de 37% des participants au sondage dans le monde, mais de seulement 20% de ceux installés en Suisse. Les sondés ont rarement évoqué des conséquences sur leur santé (2%) ou leurs finances (4%).

Le top 10

  1. Taïwan
  2. Mexique
  3. Costa Rica
  4. Malaisie
  5. Portugal
  6. Nouvelle-Zélande
  7. Australie
  8. Equateur
  9. Canada
  10. Vietnam

En bout de tableau se trouvent l'Afrique du Sud, l'Italie et le Koweït. L'enquête a été réalisée auprès de 12 000 personnes vivant dans 59 pays. (ats/awp)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

La droite appelle le PS à stopper l'initiative contre les F-35

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'ai honte de mon pays»: à Genève ce haut diplomate russe en a marre de Poutine
Le conseiller russe auprès des Nations unies à Genève a démissionné avec fracas. Dans une lettre ouverte, il dénonce un système russe dysfonctionnel.

L'ambassadeur russe auprès de l'ONU à Genève, Boris Bondarev, a démissionné de son poste. Il est jusqu'à présent le plus haut diplomate russe à avoir quitté son poste depuis le début de la guerre.

L’article