Suisse
Economie

La version genevoise d'Uber de Wawrinka et Lüscher finit dans le fossé

Image
Image: keystone

La version genevoise d'Uber de Wawrinka et Lüscher finit dans le fossé

La startup genevoise Lymo, qui voulait concurrencer les autres plateformes VTC, est en liquidation depuis le 9 décembre.
18.12.2021, 12:3719.12.2021, 10:08
Plus de «Suisse»

Lymo, c'est fini. La startup genevoise qui était administrée par Christian Lüscher et dans laquelle l'avocat investissait notamment au côté du tennisman vaudois Stan Wawrinka, est en liquidation depuis le 9 décembre, selon une information de nos confrères de Bilan.

Lancée en 2019, la société se présentait comme une alternative beaucoup plus «saine» pour les travailleurs. Le modèle du groupe genevois donnait plus de libertés aux chauffeurs et se contentait d’être une plateforme de rencontre entre eux et les clients.

L'arrivée de la pandémie une année après son baptême n'a pas aidé la société à se faire une place pérenne dans ce marché très concurrentiel des plateformes de courses VTC. (mbr)

Copin comme cochon: le souper de boîte
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Pourquoi l'Europe veut puiser dans les poches de ses citoyens
Le marché intérieur européen perd de son importance. Les Etats-Unis et la Chine sont en train de distancer l'UE sur le plan économique. Il s'agit maintenant de redresser la barre. Les investissements privés doivent rendre le vieux continent à nouveau compétitif.

Cela fait 30 ans que le marché unique européen a été achevé. Ce fut longtemps une histoire à succès: la suppression des barrières commerciales réciproques a apporté la croissance à l'Europe.

L’article