DE | FR
En direct

4e dose de vaccin recommandé pour les octogénaires

Voici un résumé des dernières informations sur le front du Covid. Le taux de contamination est en forte hausse en France et en Suisse. Quelles sont les dernières mesures prises par les autorités?
05.07.2022, 13:1906.07.2022, 05:50
Team watson
Team watson
Suivez-moi
  • La barre symbolique des 200 000 contaminations en 24 heures franchie en France.
  • L’OFSP a annoncé mardi 46'025 nouveaux cas de Covid en sept jours.
  • L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale des vaccinations (CFV) recommandent une 4e dose de vaccin dès maintenant pour les plus de 80 ans.
Envoyez-nous votre contribution
16:37
Plus de 200 000 cas positifs en 24 heures signalés en France
La barre des 200 000 cas positifs en 24 heures a été dépassée ce mardi, a annoncé François Braun, le nouveau ministre de la santé. C'est du «jamais-vu» depuis le 5 avril, selon le Parisien. Toujours selon le quotidien, cette forte reprise épidémique se répercute logiquement sur l’hôpital, bien que le ratio formes graves/infections ait été fortement réduit - notamment grâce aux vaccins. Plus de 1 000 patients Covid sont admis chaque jour à l’hôpital et une centaine sont pris en charge en soins critiques quotidiennement.
14:32
La conférence de presse est terminée. Merci de nous avoir suivi.
14:29
Les certificats Covid seront-ils prolongés?
Un journaliste demande: Les certificats Covid seront-ils prolongés?

«Je ne sais pas si les certificats seront automatiquement prolongés de 270 jours», répond Céline Gardiol. Des informations seront données en temps voulu.
14:24
Quel est le meilleur moment pour booster toutes les personnes adultes?
Nouvelle question: Quel est le meilleur moment pour booster toutes les personnes adultes?

Selon Christoph Berger, il est réaliste d'envisager un rappel au quatrième trimestre de l'année.
14:21
Est-il possible de relancer rapidement les centres de vaccination?
Un journaliste demande: Est-il possible de relancer rapidement les centres de vaccination?

«Les centres de vaccination ont certes été réduits, mais pas fermés. En fait, il faudra recruter du personnel à l'automne», dit Hauri.
14:18
Devons-nous nous vacciner chaque année contre le Covid?
Un journaliste demande: devons-nous nous vacciner chaque année contre le Covid?

«On ne le sait pas encore», dit Christoph Berger. «Nous nous trouvons quelque part entre une pandémie et une endémie», ajoute-t-il. «On ne sait pas ce qu'il en sera l'année prochaine».
14:14
Pas de priorité pour la vaccination de rappel
Tous les moyens sont mis en œuvre pour relancer la stratégie de vaccination, explique Rudolph Hauri.

Actuellement, il n'y a toutefois pas de priorité pour la vaccination de rappel. Il y a suffisamment de vaccins. Si une pénurie devait malgré tout survenir, il pourrait y avoir une priorisation.
14:08
L'obligation de porter un masque va-t-elle revenir?
Rudolf Hauri, de l'Association des médecins cantonaux, estime qu'il n'y a pas lieu d'être alarmiste en ce qui concerne le nombre de cas. Dans les établissements de santé, il est tout à fait judicieux de porter un masque. affirme-t-il.

Les personnes présentant des symptômes devraient également se présenter au travail protégées par un masque.
14:06
Hauri: «Le pic de la vague pourrait être atteint en juillet»
«Les cantons continuent de suivre la situation», explique Rudolf Hauri de l'Association des médecins cantonaux. Le pic de la vague actuelle pourrait être atteint en juillet, affirme-t-il, sans qu'il soit possible de calculer l'effet des vacances d'été.

Entre-temps, la part des personnes hospitalisées pour cause de Covid-19 aurait à nouveau augmenté selon les régions.
«Au vu du nombre actuel de cas, il n'y a pas lieu d'être alarmiste, mais il ne faut pas non plus être imprudent», déclare Hauri. Les personnes présentant des symptômes ne devraient pas se rendre au travail ou se présenter au travail protégées par un masque.
14:04
De nouveaux vaccins seront-ils autorisés en Suisse?
Philippe Girard de Swissmedic prend le relais. La principale demande d'extension d'autorisation émane du fabricant de vaccins Moderna. Son nouveau vaccin devrait être plus efficace contre le nouveau variant d'Omicron.

Le moment où l'autorisation de mise sur le marché sera accordée dépend de différents facteurs, explique Girard. «Nous attendons d'autres demandes d'autorisation pour d'autres vaccins».
13:58
Risque faible pour les personnes boostées
Le vaccin est efficace et sûr, affirme Berger. Le risque de maladie grave est réduit chez toutes les personnes. Selon Berger, le variant Omicron actuellement dominant entraîne également des évolutions moins graves. Cela entraîne à son tour une réduction de la charge générale de la maladie.

Pour les personnes âgées de 16 à 64 ans, triplement vaccinées et sans facteurs de risque, le risque de maladie grave cet automne est faible, explique Berger. Mais cela ne signifie pas que l'on ne remarque aucun symptôme en cas d'infection.
13:57
La situation de départ a changé
Christoph Berger prend ensuite position sur la recommandation de vaccination. La situation de départ a changé par rapport à la première recommandation de vaccination, en 2020.

Actuellement, affirme-t-il, plus de 97% des adultes ont désormais des anticorps.
13:55
Recommandation de rappel pour les personnes de plus de 80 ans
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) ont actualisé les recommandations de vaccination pour l'été et formulé les grandes lignes d'une recommandation pour l'automne 2022.

Au vu de la circulation du variant BA.5 et de l'augmentation des cas en Suisse, les personnes de plus de 80 ans et les personnes immuno-déprimées devraient tendre l'épaule immédiatement pour un deuxième rappel.

Pour le reste de la population, une deuxième dose de rappel ne devrait pas être recommandée avant l'automne.

La deuxième dose de rappel s'adresserait en premier lieu aux personnes particulièrement vulnérables et au personnel de santé.
13:52
Vaccination contre une nouvelle vague en hiver
Avec la deuxième vaccination de rappel, la protection contre le virus peut être renforcée pendant un certain temps, explique Berger. C'est ce que montrent les évaluations réalisées à l'étranger -

On s'attend, à l'heure actuelle, à une nouvelle vague d'Omicron en hiver. Une vaccination supplémentaire permettrait au moins d'endiguer le risque d'une évolution grave.
13:50
Berger: «Le risque d'une évolution grave nettement plus faible»
Christoph Berger, de la Commission fédérale pour les vaccinations, prend la parole. Selon lui, «le risque d'une évolution grave est devenu nettement plus faible».

Les variants actuellement en circulation ont entraîné des évolutions moins graves que les variants précédents. Néanmoins, de nouveaux variants très contagieux pourraient à nouveau infecter des personnes, prévient-il.
13:46
Nouvelle dose de rappel en automne
«Il existe en Suisse un large immunité, due à la vaccination et à l'infection. Nous ne nous attendons pas à une nette augmentation de la charge sur les hôpitaux», complète Céline Gardiol.

Nous nous préparons à une nouvelle vaccination de rappel en automne, affirme-t-elle. Une dose plus précoce pour les plus de 80 ans est indiquée.
13:44
Hospitalisations et décès
Céline Gardiol s'exprime ensuite sur les hospitalisations. «Depuis mi-juin, nous constatons à nouveau une légère augmentation des hospitalisations, explique Gardiol. Le nombre de patients dans les soins intensifs a diminué, et reste bas, environ 6% des places disponibles».

Le nombre de décès diminue depuis mars et reste à un faible niveau.
13:41
Deux nouveaux sous-variants
«Nous observons depuis le début du mois de juin, une augmentation significative de l'incidente des infections en Suisse», explique Céline Gardiol. «Cette situation est due à la propagation des nouveaux sous-variants d'Omicron, BA.4 et BA.5, qui ont supplanté les sous-variants précédents».

«Pourtant», ajoute-t-elle, «rien n'indique que ces sous-variants vont provoquer des maladies plus graves que les sous-variants précédents».

La population est pour l'instant correctement protégée, grâce à la vaccination, assure-t-elle.
13:37
«Nous observons une augmentation des infections depuis juin»
La conférence de presse commence. Céline Gardiol, de l'OFSP, prend la parole. Elle livre l'évaluation de la situation actuelle relative au coronavirus de la Confédération.

«Nous observons une augmentation des infections depuis juin. Nous estimions que la situation reste plutôt stable et peu préoccupante», affirme-t-elle.

«Il n'y a pas d'augmentation inquiétante dans les soins intensifs. Nous allons rester vigilants dans les mois à venir», ajoute-t-elle.
13:15
Va-t-on vers la 4e dose de vaccin Covid en Suisse?
Contrairement aux deux étés passés, les nouveaux cas Covid flambent en Suisse. A tel point que des experts plaident pour introduire la quatrième dose.
Ce mardi à 13h30, des représentants de l'OFSP vont se prononcer sur la question et, le cas échéant, recommander une deuxième dose de rappel pour l'automne.

Linda Nartey de l'OFSP, Christoph Berger de la Commission fédérale pour les vaccinations, Philippe Girard de Swissmedic et le chef des médecins cantonaux Rudolf Hauri s'adresseront aux médias lors d'une conférence de presse.

Vous pouvez la suivre en direct sur cette page.

Un A380 atterrit à Brisbane avec un trou dans la carlingue

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Réforme de l'impôt anticipé: 13 points pour comprendre le vote du 25 septembre
Le 25 septembre prochain, la population suisse se prononcera sur la réforme de l'impôt anticipé. Le Conseil fédéral, le Parlement et la droite proposent d'accepter le texte, alors que la gauche et les syndicats sont contre.

C'est ce qu'on pourrait appeller un «impôt de garantie», un genre de caution. L'Etat ne s'intéresse pas ici à taxer le rendement d'un revenu, mais veut s'assurer que les contribuables versent bien in fine leur obole au fisc.

L’article