DE | FR

La ville de Neuchâtel s'engage à rembourser votre vélo-cargo

Dès cette semaine, la ville de Neuchâtel subventionne l’achat des vélos-cargos. Une seule condition: s'engager à se passer de sa voiture.
17.05.2022, 13:1117.05.2022, 17:09

Une nouvelle initiative en faveur de la mobilité durable démarre cette semaine à Neuchâtel: 10% du prix d’achat (jusqu’à un montant maximal de 700 francs) sera accordé aux particuliers résidant dans la commune et qui n’ont pas ou s’engagent à se passer de voiture.

C'est quoi un vélo-cargo?
Le vélo-cargo désigne des vélos utilitaires à deux, trois voire quatre roues, qui permettent de transporter des enfants ou des marchandises. Qu’ils soient biporteurs, triporteurs ou «long tail», ces vélos-cargos bénéficieront d’un soutien financier à Neuchâtel.

Une mesure qui vise à diminuer le trafic motorisé et à multiplier les déplacements à vélo sur le territoire communal. Un coup de pouce bienvenu, dans la mesure où le prix de ces engins, souvent à assistance électrique, peut décourager les potentiels acheteurs.

«Les vélos-cargos offrent une polyvalence qui leur permet de tenir le rôle de véhicule principal pour certains ménages. Ils contribuent donc potentiellement à réduire le nombre de voitures en ville»
François Derouwaux, chef de l’office de la mobilité

Renoncer à sa voiture

Pour obtenir la subvention, il faut être résident et acheter son vélo-cargo dans la commune fusionnée de Neuchâtel, mais aussi ne pas posséder de voiture ou s’engager à y renoncer dans les trois mois suivant la demande de subvention.

L’objectif consiste à inciter toutes celles et ceux qui hésitent à se passer de voiture à franchir le pas vers une mobilité plus active et durable, qui peut être combinée avec les transports publics, également subventionnés pour les habitant-e-s de la ville
Mauro Moruzzi, conseiller communal en charge de la mobilité

A Neuchâtel, le taux des ménages sans voiture a tendance à augmenter atteignant aujourd'hui près de 30%. Rappelons par ailleurs qu’une motion adoptée par le Conseil général de l’ancienne ville de Neuchâtel demande de réduire le trafic motorisé par deux d’ici 2035. (ats/arz)

26 abominables plats préparés par des criminels culinaires

1 / 29
26 abominables plats préparés par des criminels culinaires
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk».

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
7 noyés en Suisse la semaine passée: 9 graphiques sur les accidents de baignade
En Suisse, 46 personnes en moyenne se noient chaque année, la plupart du temps dans des rivières. Rien que le week-end dernier, les cours d'eau ont fait sept victimes. Tour d'horizon.

Qu'il s'agisse d'une rivière, d'un lac ou d'une piscine, les journées chaudes poussent les gens vers l'eau. Les accidents, dont certains mortels, sont fréquents.

L’article