Suisse
Femmes

Les femmes ont travaillé gratuitement jusqu'à samedi en Suisse

Les femmes ont travaillé gratuitement jusqu'à samedi en Suisse

L'écart salarial entre hommes et femmes en Suisse, illustré par l'Equal Pay Day, met en lumière l'urgence de mesures visant à assurer une rémunération équitable pour tous.
17.02.2024, 08:3117.02.2024, 10:24
Plus de «Suisse»

Cette année, les femmes auront travaillé gratuitement jusqu'à samedi 17 février. C'est le résultat de la différence - 14% - entre leur salaire et celui des hommes pour des performances équivalentes. Une situation qui a de lourdes conséquences pour leurs rentes.

L'Equal Pays Day vise à mettre en évidence les écarts salariaux toujours importants entre les femmes et les hommes, rappelle l'association Business & Professional Women dans un communiqué. Compte tenu des votations à venir cette année, l'accent est mis cette année sur les rentes. En Suisse, la rente des femmes est en moyenne inférieure de 32,8% à celle des hommes.

Et les conséquences sont lourdes: une fois retraitées, les femmes sont exposées de manière disproportionnée au risque de pauvreté. BPW Switzerland ne donne pas de consigne de vote pour les votations de mars ou celles sur la réforme de la prévoyance professionnelle vraisemblablement en automne.

Mais l'association tient à sensibiliser les jeunes femmes à leurs choix en matière formation et de vie de famille et leurs conséquences sur leur salaire. Pour ce faire, elle met à leur disposition Cash or Crash, un outil ludique et facile à utiliser, développé par alliance F. (tib/ats)

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Près de 600 personnes à Genève ont manifesté contre la transphobie
Des centaines de personnes à Genève dénoncent la transphobie et l'extrême droite dans une marche pacifique et joyeuse.

A Genève, près de 600 personnes ont défilé samedi au centre-ville pour protester contre la transphobie et contre la montée de l'extrême droite. La manifestation s'est déroulée dans une ambiance bon enfant.

L’article