pluie modérée
DE | FR
Suisse
Femmes

Salaire: voici où l'écart homme-femme est le plus élevé en Suisse

L'écart salarial moyen est particulièrement élevé dans la branche médicale.
L'écart salarial moyen est particulièrement élevé dans la branche médicale.Image: KEYSTONE

Voici où l'écart salarial homme-femme est le plus élevé en Suisse

Ce mardi matin, l'Union syndicale suisse va se prononcer sur la situation des femmes sur le marché du travail. Selon les derniers chiffres disponibles, elles reçoivent en moyenne un salaire brut inférieur de 18% par rapport aux hommes, soit 1500 francs de moins à la fin du mois. Le point en graphiques.
16.05.2023, 06:0316.05.2023, 09:27
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

L'Union syndicale suisse (USS) va se prononcer sur la situation des femmes sur le marché du travail, ce mardi matin. Comme le montre une étude publiée en avril par l'Office fédéral de la statistique (OFS), elles continuent de toucher un salaire inférieur à celui des hommes en Suisse. L'écart entre les sexes se monte plus exactement à 18%: un pourcentage qui n'a que très peu évolué au fil de ces dix dernières années.

Concrètement, à la fin du mois, les femmes reçoivent 1500 francs en moins que leurs collègues masculins, en moyenne. De minimes différences existent entre le secteur public et le secteur privé (voir le graphique ci-dessous), mais le constat reste le même, comme le résument les auteurs de l'étude:

«En Suisse, le salaire moyen des femmes est nettement inférieur à celui des hommes»

D'importantes différences existent au niveau de la région géographique, de la branche économique, ou encore de l'âge. En voici quelques-unes.

La région lémanique se distingue

Les écarts salariaux ne sont pas les mêmes si l'on travaille à Lausanne, Saint-Gall, Neuchâtel ou Lugano. Les différences dans la fiche de salaire varient en effet fortement d'un endroit à l'autre.

La région lémanique, formée par les cantons de Genève, Vaud et Valais, affiche l'écart salarial le plus bas, soit 14,7%: la différence se monte à 1423 francs par mois, en moyenne. A l'autre bout du classement, on retrouve Zurich, où les femmes touchent un salaire inférieur de 24,1% par rapport à celui des hommes.

Fort écart dans le secteur des assurances

Les différences sont également importantes au niveau de la branche économique: le secteur affichant l'écart salarial le plus important est celui des services financiers et des assurances, où 43% des salariés sont des femmes. Ces dernières perçoivent un revenu 32,3% inférieur à celui des hommes.

Un autre domaine affichant un écart salarial supérieur à la moyenne est celui de la santé et de l'action sociale, où la part de femmes atteint jusqu'à 78%. La différence moyenne se monte à 1591 francs chaque mois.

«Cet écart ne peut être considéré de manière évidente comme une discrimination», nuancent les auteurs de l'étude.

«Il existe de nombreux autres facteurs explicatifs qui peuvent exercer une influence sur les salaires, comme la formation ou encore la profession»

Le temps de travail n'a en revanche pas d'influence sur les chiffres contenus dans l'étude, où il est question de salaires bruts standardisés sur un plein temps.

Grosses différences dans la branche médicale

Un coup d'oeil aux professions permet d'aller encore plus dans le détail. Les différences sont encore plus prononcées, les écarts salariaux oscillant entre 0,6% («assistants de fabrication de l’alimentation») et 26,2% («spécialistes de la santé»).

L'écart qui caractérise le groupe des spécialistes de la santé s'explique en partie par le fait qu'il comprend tant les médecins que les chefs des services de soins, ainsi que les infirmiers et les sages-femmes, commente l'étude. Dans la branche médicale, les salaires tendent à être plus élevés, et la part des femmes plus basse que dans le personnel de santé diplômé. Ces différences au sein du groupe de professions font que l'écart salarial entre les sexes est relativement élevé.

Niveau de formation

Une autre variable intéressante concerne le niveau de formation. Plus ce dernier est élevé, plus les salaires sont importants... et plus l'écart entre hommes et femmes se creuse.

Ainsi, en moyenne, les femmes titulaires d'un diplôme universitaire touchent un salaire inférieur de 22,5% par rapport aux hommes ayant accompli la même formation, écart qui tombe à 12,2% dans le cadre d'un apprentissage.

Dans la catégorie «haute école universitaire», la différence salariale moyenne dans le secteur privé (-24,7%) est presque deux fois plus élevée que dans le secteur public (-12,5%), notent encore les auteurs de l'étude.

L'écart augmente avec l'âge

D'importantes différences existent dernièrement au niveau de l'âge. Une claire tendance semble se dessiner, l'écart salarial augmentant nettement dans les groupes les plus âgés.

Comparée avec les employés de moins de 30 ans, la différence salariale moyenne dans le groupe des plus de 50 ans est près de cinq fois plus élevée.

Ces différences s'expliquent en partie au moyen d’autres facteurs d’influence, telles la formation acquise ou la position professionnelle, qui ont toutes deux tendance à augmenter avec l’âge.

Cet article a originairement été publié le 18 avril 2023

Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
1 / 22
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
Regardez ce grand sourire
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La venue d'un célèbre antivax effraie dans le canton de Vaud
Des élus de gauche lausannois mettent en garde contre deux conférences données ce week-end par le Français Louis Fouché, «actuellement interdit d'exercer la médecine». Ils redoutent une possible emprise de sa part sur le public.

La venue, cette fin de semaine, dans le canton de Vaud, d’un personnage controversé de la médecine française agite le milieu politique lausannois. Des élus de gauche alertent la municipalité du chef-lieu sur le pedigree de Louis Fouché, qui doit donner deux conférences, la première le 24 février à Aubonne, la seconde le lendemain à Lausanne.

L’article