Suisse
Football

Ronaldinho à Genève: scènes de chaos devant le R10 Burger

R10 Burger: Bordel monstre pour Ronaldinho à Genève
Le quartier de l'Etang à Châtelaine était vert (et jaune) de monde pour la star Ronaldinho.image et montage: watson

«Restons civilisés!» Scènes de chaos pour Ronaldinho à Genève

Ce dimanche 23 juin, la star du foot brésilienne inaugurait en personne le premier resto à son nom à Châtelaine. Après plusieurs longues heures à poireauter sur le bitume, derrière des barrières et une sécurité dépassée par la densité de la foule, Ronaldinho a fait coucou au balcon quelques secondes. Reportage.
23.06.2024, 16:0723.06.2024, 19:34
Suivez-moi
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Alors que l'Euro 2024 bat son plein, Genève vit un tout autre événement footballo-gourmand ce dimanche 23 juin. Quelques heures avant Suisse-Allemagne, la petite commune de Châtelaine est envahie de milliers de fans d'un certain... Ronaldinho. Ancien international brésilien, champion du monde 2002 et Ballon d'or 2005, le sourire le plus célèbre du foot mondial inaugure le premier restaurant à son nom: le R10.

Nichée dans un éco-quartier dégoupillé fin 2023, cette nouvelle échoppe propose des burgers à la feuille d'or et des tacos personnalisables, dans une atmosphère hautement familiale.

Si certains doutaient de la popularité actuelle de cet ancienne figure du ballon rond, sachez qu'il n'a aucun souci à se faire. Au coeur du quartier de l'Etang, c'est littéralement la folie. Au fil des heures, la foule se densifie, les tambours et les coeurs battent, dans l'attente de leur héros. L'ambiance est survoltée, les ravitaillements manquent à l'appel, les téléphones restent dégainés jusqu'à la crampe, prêts à immortaliser la star sitôt le pied posé dans son nouveau stamm.

Certains fans étaient sur place dès les premières lueurs de l'aube. Quand viendra-t-il? Par quel chemin? En voiture? Jet privé? Trottinette électrique?

Vidéo: watson

Menaces d'annulation

Vers 17h30, alors que Ronaldinho n'a pas encore pointé le bout de son nez, le moindre murmure génère des mouvements de foule dignes d'un concert de Taylor Swift. Si bien que les organisateurs semblent, par moments, dépassés par les évènements. Il y a beaucoup de monde, pas mal d'enfants, les barrières sont parfois enjambées et poussées. La patience de ces milliers de fans semble avoir des limites. Des huées se font entendre. La police s'inquiète et les organisateurs appellent au calme.

«Si ça continue de s'écraser les uns les autres comme ça, on annule tout. Restons civilisés!»
Les organisateurs
Des centaines de milliers fans trépignaient dimanche après-midi dans l'attendre de Ronaldinho.

A 18h00, Ronaldinho se fait toujours attendre, mais l'ambiance est aussi brûlante qu'un steak cuit à point. Des centaines de curieux s'amassent, se poussent et s'agglutinent. Face à l'afflux de fans et à l'ampleur de l'évènement, organisateurs et service de sécurité enjoignent au calme et menacent de tout annuler.

«Pour l'instant, la police nous demande d'annuler. Calmez-vous, passez derrière les barrières»
Les organisateurs, vers 17h30.
Plusieurs milliers de personnes sont amassées devant le restaurant, dépassé par le succès de l'opération.
Plusieurs milliers de personnes sont amassées devant le restaurant, dépassé par le succès de l'opération.

Un héros toujours adulé

«Bien sûr que Ronaldinho est le meilleur joueur du monde! Qui oserait dire le contraire?», souffle Arty, jeune fan genevois présent dans la foule, avec ferveur.

«Encore aujourd'hui, il est le meilleur. Pour moi, en tout cas, émotionnellement, dans le coeur»
Ardy, fan genevois.
Ardy faisait partie des nombreux fans rassemblés pour apercevoir la star du foot brésilienne Ronaldinho à Geève, le 23 juin.
Ardy fait partie des milliers de fans rassemblés dans l'éco-quartier de l'Etang pour apercevoir leur idole.

«Ronaldinho, c'est une passion qui se transmet de père en fils. On est de gros fans tous les deux, même si mon fils ne l'a jamais vu marquer des buts quand il y était encore», affirme de son côté Daniel, venu en compagnie de son fiston, tout fier de sa figurine.

Image
«C'est le meilleur, aujourd'hui encore, Ronaldinho. On était déjà là ce matin, mais comme on ne l'a pas vu, on est revenu plus tard»
Daniel, de Genève.
En début d'après-midi, les masses étaient déjà nombreuses pour apercevoir un bout de mollet de l'ex-vedette du Barça. Dont Daniel et son fils, sur l'image.
En début d'après-midi, les masses étaient déjà nombreuses pour apercevoir un bout de mollet de l'ex-vedette du Barça. Dont Daniel et son fils, sur l'image.

Ce joyeux mélange de jeunes et de moins jeunes colle complètement avec l'ambiance dont rêvaient ses concepteurs, Mukyen Darwin et Bastas Yetis, co-propriétaires du restaurant aux côtés de Ronaldinho.

Les patrons du R10 rêvaient d'une ambiance familiale, c'est réussi. Jeunes et moins jeunes sont des centaines à attendre la star du ballon rond.
Les patrons du R10 rêvaient d'une ambiance familiale, c'est réussi. Jeunes et moins jeunes sont des centaines à attendre la star du ballon rond.

Avant l'arrivée du joueur pour le bain de foule tant attendu (et très dense), Mukyen Darwin nous confirme que le numéro 10 n'est «pas là pour faire de la figuration». Le joueur fait partie intégrante de l'aventure avec ses co-associés - d'ailleurs, ce bon mangeur a mis son grain de sel dans la mise au point de la carte des burgers.

De la feuille d'or dans la spécialité de la maison, le burger «R10» qui comprend notamment filet de boeuf et sauce hollandaise, c'était son idée? «Un burger en or pour un Ballon d'or, c'était logique, non?» nous glisse Darwin Mukyen avec un clin d'oeil.

A noter que le R10 n'est que le premier d'une longue série. D'autres restaurants de la jeune franchise devraient voir le jour, en Suisse et dans le monde. Mais pour l'instant, c'est Genève, «une ville qu'il adore», que Ronaldinho a choisi pour établir son premier bistrot. Pour la plus grande gourmandise de ses fans.

Enfin le voilà!

Sourire éclatant et t-shirt bleu, tel le monarque royale britannique, Ronaldinho a fait coucou à la foule depuis le balcon, sous les hurlements ravis des fans, qui trépignent depuis le début de la journée. Son apparition n'aura duré qu'une poignée de secondes - mais pour ceux qui craignaient une annulation de dernière minute, apercevoir leur idole constitue déjà une petite victoire.

Image
Qui allez-vous détester à l'Euro? On vous a posé la question
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi cette année sera fatidique pour les pommes de terre suisses
Les Suisses aiment leurs pommes de terre. Mais ces dernières années, leur production est devenue de plus en plus ardue pour les agriculteurs. Rencontre avec le président de l'Union suisse des producteurs de pommes de terre.

Bienvenue à Bättenkinden, dans la campagne bernoise. Le nom ne vous dit pas grand-chose? C'est pourtant peut-être de là que viennent les patates qui terminent dans votre assiette.

L’article