DE | FR

Il y a toujours plus d'étudiants internationaux dans les hautes écoles

La pandémie de Covid-19 et son impact sur la mobilité ne freine pas la hausse du nombre de nouveaux étudiants internationaux venant étudier en Suisse. Loin de là.
11.01.2022, 11:3011.01.2022, 12:20

À la rentrée 2020, près de 12 300 nouveaux étudiants internationaux se sont inscrits dans une haute école. Malgré la mise en place de l'enseignement à distance, ils ont continué à venir en Suisse pour leurs études. Tels sont les résultats d’une nouvelle publication de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Le nombre ne cesse d'augmenter

Grâce à la renommée de son système de formation, la Suisse accueille chaque année un nombre toujours plus important d’étudiants internationaux dans ses hautes écoles 👇

  • On compte +13% entre 2017 et 2020.
  • Ainsi que +4% entre 2019 et 2020.

Toutefois, leur part parmi l'ensemble des nouveaux étudiants reste relativement stable.

Prêts pour la rentrée!

La plupart des étudiants internationaux arrivent pour la rentrée académique: environ 75% d'entre eux qui s’installent en Suisse arrivent au moment de la rentrée académique, soit entre août et septembre.

Différentes motivations

Plus de trois quarts des étudiants internationaux arrivent dans le pays dans le but d’étudier. Et les autres? Certains viennent en Suisse dans le cadre d’une activité lucrative (10%) et d'autres pour des raisons de regroupement familial (7%).

Autrement dit, plus d’un étudiant international sur six ne prévoyait a priori pas de commencer des études à son arrivée en Suisse.

Cela concerne davantage les femmes...

Pourquoi? Parce qu'elles arrivent plus souvent que les hommes en Suisse pour des motivations autres que les études:

  • 10% des femmes arrivent en Suisse pour des raisons de regroupement familial, contre seulement 3% des hommes.
  • 12% des femmes viennent en Suisse dans le cadre d'une activité lucrative, contre 8% des hommes.

Et les étudiants suisses qui souhaitent étudier à l'étranger?

Un peu moins d'étudiants hors Europe

En 2020, la pandémie a eu peu d’effets globaux sur les arrivées d’étudiants internationaux. On remarque toutefois des petits effets ponctuellement visibles parmi les ressortissants issus de pays situés hors de l’Europe 👇

  • Leur nombre a légèrement diminué dans certaines hautes écoles.
  • Toutefois, cette baisse a souvent été compensée par une augmentation d'un nombre d'étudiants issus d'un pays voisin.

Et pour 2021?

Les données relatives à la migration jusqu’à la fin septembre 2021 indiquent que le nombre de nouveaux étudiants internationaux devrait en 2021 être globalement similaire à la valeur de 2020. (jug)

Aucun rapport, mais regardez si vos acteurs de vos séries préférées ont changé:

1 / 10
Les acteurs de nos séries préférées, ils ont changé?
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En parlant d'études, ils veulent à tout prix devenir infirmier:

Plus d'articles en lien avec l'OFSP:

Un test d’immunité donnant accès au certificat? L’OFSP dit non

Link zum Artikel

10 punchlines pour savoir où en est le Covid en Suisse

Link zum Artikel

Cher OFSP, soyez plus cohérent et ne jouez plus avec nos nerfs

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Ignazio Cassis était en visite diplomatique à Berlin et il en est super content
Le président de la Confédération Ignazio Cassis était en visite jeudi à Berlin, ce qui lui a permis de rencontrer du beau monde - et surtout d'affirmer sa volonté d'entretenir de bonnes relations.

Présent jeudi en Allemagne, le président de la Confédération Ignazio Cassis a rencontré de nombreux interlocuteurs de renom, parmi lesquels:

L’article