DE | FR

Darius Rochebin aurait reçu 105 000 francs pour retirer ses plaintes

Image: sda
Selon des informations de la NZZ, le groupe de presse Ringier a versé 105 000 francs, à titre de dédommagement, au journaliste Darius Rochebin, dans le cadre d’un accord à l’amiable révélé le mois dernier.
19.12.2021, 14:5820.12.2021, 18:16

Le groupe de presse Ringier a versé 105 000 francs au journaliste suisse Darius Rochebin, accusé dans un article du quotidien Le Temps de harcèlement sexuel et d'abus de pouvoir, dans le cadre d'un accord extrajudiciaire, rapporte la NZZ am Sonntag.

En contrepartie, l'ancien présentateur-vedette du journal télévisé de la RTS aurait retiré des plaintes contre six personnes, dont le directeur de Ringier Marc Walder. Une porte-parole de Ringier confirme un accord, mais ne donne pas de détails.

Graves accusations

En octobre 2020, alors qu'il était encore la propriété de Ringier, Le Temps avait porté de graves accusations de harcèlement sexuel et d'abus de pouvoir contre Darius Rochebin, qui les a toujours rejetées.

Le journaliste, qui avait quitté la RTS pour rejoindre la chaîne télévisée française LCI en septembre 2020, avait déposé une plainte pénale contre Le Temps pour diffamation. Il s'était retiré temporairement de l'antenne après la publication de l'enquête. Il a été réintégré en avril dernier, après avoir été mis hors de cause par les enquêtes internes de la RTS. Rochebin avait finalement décidé de retirer sa plainte pénale déposée contre le quotidien romand. (ats)

Et sinon dans l'actu: l'architecte Richard Rogers et décédé

1 / 7
D'autres bâtiments crées par Richard Rogers
source: ap / mark lennihan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur la RTS

Le show à l'américaine de la SSR n'a pas convaincu

Link zum Artikel

L'heure de vérité approche pour Darius Rochebin

Link zum Artikel

Darius blanchi ++ Le Temps maintient l'intégralité de son enquête

Link zum Artikel

Quand la RTS n’a pas d’autres chat-te-s à fouetter

Link zum Artikel
La Confédération veut investir 12 milliards pour soigner nos routes
Rien que pour entretenir le réseau routier national, la Suisse a besoin de huit milliards de francs. A cela s'ajoutent des investissements de quatre milliards. Où va cet argent? On vous résume tout.

Régulièrement, le Conseil fédéral élabore les budgets nécessaires au bon fonctionnement des routes nationales dont il a la charge. Ce mercredi, Simonetta Sommaruga, la ministre socialiste en charge des Transports, est venue présenter la facture du Conseil fédéral: douze milliards.

L’article