en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
France

Polémique des F-35: La France n'en veut pas à la Suisse

Achat des F-35: Paris et Berne se sont rabibochés

FILE - An F-35 fighter jet arrives at the Vermont Air National Guard base in South Burlington, Vt, Sept. 19, 2019. Swiss officials on Monday, Sept. 19, 2022 formally signed a procurement contract to a ...
Un avion de chasse F-35 que Berne a acheté aux Américains.Image: sda
La France a assuré ne pas avoir été fâché, à la suite de l'achat de F-35 américains par Berne au détriment des Rafale français.
30.11.2022, 04:2930.11.2022, 08:35
Plus de «Suisse»

La Suisse et la France se parlent à nouveau, après plus d'un an d'absence de contacts à haut niveau, se réjouit l'ambassadeur de France en Suisse, Frédéric Journès:

«Pendant un moment, nous ne savions plus ce que nous allions pouvoir faire ensemble. Aucune mesure n'a été prise contre la Suisse. Aujourd'hui, le sujet est clos. Dans un contexte géopolitique et économique différent, nous avons identifié des choses politiques sur lesquelles nous avons une occasion de nous retrouver.»

Le diplomate cite notamment l'initiative de communauté politique européenne et des sujets spécifiques aux régions frontalières, comme la fiscalité du télétravail et la santé.

Commission sur la santé

Une commission de coopération commune en matière de santé sera d'ailleurs créée le 15 décembre, poursuit l'ambassadeur français. «Dans ce cadre, nous devons réfléchir à la formation des professionnels et à la prise en charge des patients de part et d'autre de la frontière»:

«Avec la force du franc suisse, une infirmière peut arriver à un salaire de directeur en France, converti en euros, remarque le diplomate. Nous ne sommes pas en mesure d'atteindre ce niveau de salaire par le biais de subventions. Nous devons donc réfléchir à autre chose et le mieux est de le faire ensemble.»

Il ne voit en revanche aucun changement sur un déblocage de la participation de la Suisse au programme européen de recherche Horizon indépendant des avancées dans les autres dossiers.

«Ça fait dix ans que les Européens demandent les mêmes choses. On n'ira pas plus loin sans régler ces problèmes». (ats/jch)

«Un mec intelligent», «raciste»: ce que les Suisses pensent de Zemmour
Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Comment la Suisse a plongé des milliers d'Italiens dans la précarité
Dans les années 1960, la Suisse s’interrogea quant au statut des travailleurs immigrés venus d’Italie. Si leur main d’œuvre était la bienvenue, leur présence au sein de la société l’était moins...

«Ils voulaient des bras et ils eurent des hommes». C’est ainsi que l’écrivain Max Frisch dénonça, en 1965, l’attitude de la Suisse en lien avec l’accord relatif à l’immigration de travailleurs conclu avec l’Italie en 1948: alors que l’économie florissante du pays avait besoin de main d’œuvre étrangère, il fallait éviter à tout prix une «emprise étrangère».

L’article