Suisse
Fribourg

Isabelle Chassot et Johanna Gapany réélues aux Etats à Fribourg

Johanna Gapany, FDP-FR, links, diskutiert mit Isabelle Chassot, Mitte-FR, an der Fruehjahrssession der Eidgenoessischen Raete, am Donnerstag, 3. Maerz 2022 im Staenderat in Bern. (KEYSTONE/Alessandro  ...
Isabelle Chassot et Johanna Gapany réélues aux Etats à Fribourg.Image: KEYSTONE

Isabelle Chassot et Johanna Gapany réélues aux Etats à Fribourg

Les résultats sont tombés sur le canton de Fribourg: Johanna Gapany et Isabelle Chassot ont été réélues.
12.11.2023, 13:3712.11.2023, 17:02
Plus de «Suisse»

Les sénatrices sortantes centriste Isabelle Chassot et PLR Johanna Gapany ont été réélues dimanche au terme du 2e tour de l'élection au Conseil des Etats à Fribourg. La troisième candidate, la PS Alizée Rey, est distancée de peu.

Grande favorite, Isabelle Chassot, 58 ans a obtenu 38'161 suffrages. L'ancienne conseillère d'Etat et ex-directrice de l'Office fédéral de la culture avait dominé le 1er tour, bien loin cependant de la majorité absolue, devançant de 7000 suffrages Johanna Gapany, avec qui elle forme le duo fribourgeois aux Etats.

Pour Johanna Gapany, avec ses 30'538 voix la tâche s'est révélée plus difficile. La Bulloise de 35 ans avait pris le siège du centriste Beat Vonlanthen en 2019. Elle a fait son nid à Berne, mais certaines de ses positions sociales ont pu retenir des électeurs centristes de glisser son nom avec celui d'Isabelle Chassot.

Alizée Rey, 36 ans, a bénéficié de son côté d'une alliance de gauche scellée bien en amont du 22 octobre. Elle a réalisé un score solide de 29'624 suffrages. (sda/ats)

Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
Les films les plus attendus de novembre
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kevin Grangier va quitter la présidence de l'UDC Vaud
Kevin Grangier va quitter la présidence de l'UDC vaudoise, après avoir passé cinq ans à ce poste. Sa succession sera décidée lors du congrès du 3 octobre prochain.

«C'est le bon moment, en particulier pour mon parti», a-t-il expliqué mercredi à Keystone-ATS. Son mandat courrait en principe jusqu'en 2027, alors que trois échéances électorales (communales, cantonales et fédérales) se succéderont entre 2026 et 2027.

L’article