DE | FR
Bild

Image: Keystone

Un œil géant flotte au-dessus de Plainpalais et observe les dirigeants

Il fait la taille d'un immeuble de dix étages: un drapeau constitué de 13 250 portraits photographiques a été dressé samedi a Genève pour alerter les dirigeants sur la situation climatique.



A Genève, un œil grand comme un immeuble de dix étages flotte samedi au-dessus de la plaine de Plainpalais pour alerter les dirigeants sur l'urgence d'agir face aux changements climatiques.

Constitué de 13 250 portraits photographiques et messages de 190 pays, ce drapeau s'adresse aux dirigeants de la planète. Le message est clair: «On vous observe».

Un œil géant flotte au-dessus de Genève

1 / 8
Un œil géant flotte au-dessus de Genève
source: keystone
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le projet «We are Watching» s'est appuyé sur une vaste campagne de réseautage. «Nous avons reçu des photos de partout, d'un grand-père en Australie demandant d'agir pour ses petits-enfants, d'une fille d'une île du Pacifique ou encore d'un homme au Bangladesh qui écrivent: "Le changement climatique est réel. On est dedans maintenant." Des messages très forts, de peur mais aussi d'espoir», a indiqué son concepteur, le Genevois Dan Acher.

Ce drapeau militant aurait dû être montré lors de conférences et d'événements à Paris et à New York, annulés en raison de la pandémie de Covid-19. Samedi à Genève, il a été déployé grâce à une dizaine de bénévoles et une grue dans le cadre du 19e Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), qui s'est ouvert vendredi.

Dan Acher aimerait qu'il vole là où les changements climatiques sont les plus visibles, comme en Australie ou en Californie, régulièrement en proie à de violents incendies. La vaste toile de 80 kilos se plie dans un sac d'un mètre cube et est facilement transportable. Portraits et messages continuent d'alimenter le site Internet dédié. Désormais, 193 pays sont représentés. (ats)

Les scientifiques à la rescousse des eaux suisses

Comment les changements climatiques vont-ils perturber les eaux suisses? La communauté scientifique a présenté ce mardi les grandes conclusions d'une gigantesque étude nationale et voici ce qu'il faut en retenir.

Les menaces sont connues. Pénurie d'eau en été, hausse des dangers naturels ou biodiversité menacée: tels pourraient être les effets du changement climatique sur les ressources hydriques. Pour échapper au scénario catastrophe, la Confédération a chargé l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) en 2014 d'analyser ce qu'il se passait dans nos lacs, glaciers, torrents et autres réserves d'eaux souterraines. Presque 7 ans plus tard, et après avoir sollicité 15 instituts suisses de …

Lire l’article
Link zum Artikel