DE | FR

Genève offre à son tour des protections hygiéniques gratuites

Bild

Image: Shutterstock

Après Vaud et Jura, le canton du bout du lac va mettre à disposition des protections périodiques gratuites dans les toilettes des écoles publiques.



La ville de New York, le Canada ou encore l'Université de Harvard le font déjà. En Suisse, les cantons du Jura et de Vaud ont été les premiers à franchir le pas. Genève a suivi leur exemple. Jeudi, le Grand Conseil a voté une motion socialiste dans ce sens.

Le texte initial demandait l'accès aux protections hygiéniques dans les écoles, mais aussi les bâtiments de l'Etat, les hôpitaux ou encore les centres d'accueil pour personnes migrantes ou précaires. Un amendement du PDC a restreint la mesure aux écoles publiques.

«Motion paternaliste»

Le PLR a dénoncé «une mesure arrosoir» et une motion «infantilisante et paternaliste» qui aurait «un coût certain» pour le canton.

«L'Etat n'a pas à prendre des mesures pour pallier un problème inexistant pour la majorité des femmes»

Véronique Kämpfen, PLR

Pour la gauche, la question est éminemment politique. Il en va de la santé publique, de l'égalité hommes-femmes et de la justice sociale. De plus,

«Le but de cette motion n'est pas de faire payer l'Etat pour des protections, mais de les rendre accessibles en cas d'imprévu»

Jocelyne HalIer, Ensemble à Gauche

Auteure de cette motion, Helena Verissimo de Freitas a tiré un parallèle avec le papier toilette et le savon, mis à disposition dans les bâtiments de l'Etat sans qu'on ait à en emporter en quittant la maison. (asi/ats)

Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images

1 / 12
Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images
source: sda / eraldo peres
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Les croisières de la CGN peuvent à nouveau s'amuser, un peu

Les croisières de la CGN reprennent doucement. La compagnie propose quatre croisières par jour, avant de lancer sa saison printanière.

Après plusieurs mois d'interruption, la société de navigation propose de nouvelles croisières. Imaginées comme des sorties plus courtes que d'habitude, pandémie oblige, voici un petit tour d'horizon:

La CGN espère pouvoir ensuite organiser des croisières à Pâques puis lancer sa saison de printemps, dans toutes les régions du lac Léman. (ats)

Lire l’article
Link zum Artikel