DE | FR

A Genève, le préau de l'école primaire en proie au crack sera fermé

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a accepté une mesure de la droite proposant de fermer le préau de l'école primaire, pris d'assaut par la consommation de crack.
29.06.2022, 13:5029.06.2022, 17:05

Il y a quelques jours, nous apprenions que l'école primaire Pâquis-Centre se retrouvait mêlée à un problème: le crack. Alors que gauche et droite semblaient nier toute responsabilité, la ville de Genève a décidé de fermer le préau de l'école. Une mesure proposée par la droite et soutenue par la conseillère administrative Christina Kitsos, nous explique la Tribune de Genève (TDG), mercredi.

Selon le Conseil administratif, cette mesure est «inévitable» pour mettre fin à ce problème. «Ce qui doit prévaloir, c’est la protection des enfants», a déclaré Christina Kitsos, cheffe du département de la Cohésion sociale, dont dépendent les écoles. Brigitte Studer, d’Ensemble à Gauche (EàG), s'est également exprimée et estime que «l'arrivée de consommateurs de crack a exacerbé une situation déjà problématique».

Le problème de drogue dont fait face le quartier, et cette école, n'est pas nouveau. Néanmoins, la situation s'est dégradée avec l'arrivée du crack. Selon EàG, la fermeture du préau ne fera que déplacer le problème, au lieu de le résoudre.

«De la drogue, des putes, de la précarité, c’était idéal»

La conseillère municipale Paule Mangeat, habitante du quartier, s’est étonnée de manque de réussite pour chasser les dealers des Pâquis, nous explique le média genevois. Selon elle, les autorités ont laissé «les problématiques s’installer aux Pâquis, parce que c’était les Pâquis».

La réputation des Pâquis n'est pas des plus glorieuses. En effet, le quartier est à la fois connu pour ses bars et restaurants, mais aussi pour ses fréquentations et activités douteuses. Paule Mangeat n'est pas étonnée de la tournure qu'ont pris les événements. «De la drogue, des putes, de la précarité, c’était idéal», conclut-elle avec ironie.

Christina Kitsos, qui a soutenu la demande de fermeture du préau, souhaite en premier rassurer les parents. Elle affirme ne pas avoir «la prétention de régler le problème». (sia)

La série de vêtements lancée par Migros Vaud et Strappazzon

1 / 25
La série de vêtements lancée par Migros Vaud et Strappazzon
source: calypso mahieu
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Un nouveau foyer pour des enfants ukrainiens

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Street Parade: les autorités mettent en garde contre la variole du singe
Face à la montée des cas de variole du singe, les autorités zurichoises ont demandé aux fêtards de faire attention, sommant par la même occasion la Confédération de se procurer des vaccins rapidement.

La ville de Zurich met en garde les visiteurs de la Street Parade contre une contamination par la variole du singe. Elle demande aussi à la Confédération de se procurer d'urgence des vaccins. Zurich est le canton qui compte le plus de cas en Suisse.

L’article