assez dégagé
DE | FR
Suisse
Genève

Pierre Maudet reste privé de son département

Pierre Maudet reste privé de son département

Pierre Maudet, conseiller d'Etat genevois, arrive, au palais de justice pour la suite de son proces pour acceptation d'avantage devant le Tribunal de police, ce jeudi 18 fevrier 2021 a Genev ...
Image: sda
Le rapport d'expertise sur la gestion de Pierre Maudet à la tête de l'économie genevoise a été rendu public. Résultat: l'ancien conseiller d'Etat ne reviendra pas.
10.03.2021, 15:1711.03.2021, 15:33
Plus de «Suisse»

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet ne reprend pas la tête du Département du développement économique (DDE).

A la suite de deux diagnostics alarmants sur la gestion du personnel du DDE, le Conseil d'Etat a mandaté Jean Fonjallaz d'analyser son fonctionnement entre janvier 2019 et octobre 2020. Au vu de la «crise extraordinairement grave» dans laquelle le département s'est trouvé début octobre, l'ex-juge fédéral estime qu'il faut protéger les collaborateurs.

Rendue publique mercredi, la synthèse de son rapport d'expertise relève que Pierre Maudet, décrit comme «autoritaire», s'est vu confier un département de 35 collaborateurs en raison de ses déboires judiciaires, mais que ce département était bien trop petit pour «un homme politique si actif». A ce problème initial s'est ajoutée la crise économique en lien avec la crise sanitaire.

Peu après la diffusion publique du rapport, Pierre Maudet a réagi sur Facebook, affirmant que ces «conclusions disqualifient le premier rapport diagnostic» qui a conduit à sa démission en fin d'année dernière. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Carine*, la femme qui «obsédait» le preneur d'otages d'Yverdon
De récentes révélations du Pôle Enquête RTS permettent de mieux saisir les liens entre le requérant d'asile et la femme qu'il demandait à voir durant sa prise d'otage dans un train reliant Baulmes à Yverdon-les-Bains (VD).

Le 8 février dernier, le requérant d'asile kurde iranien Qader B. prenait en otage 13 personnes dans un train à Essert-sous-Champvent (VD). Une prise d'otage lors de laquelle il insiste pour parler à une femme «qui l'obsède depuis environ un an et demi», révèle le Pôle Enquête de la RTS.

L’article