Suisse
Genève

A Genève, des arbres sont mystérieusement apparus dans un parc

A Genève, des arbres sont mystérieusement apparus dans un parc

Trois arbres ont fait leur apparition dans un parc genevois et personne ne sait d'où ils tombent. La ville attend que les auteurs de cette plantation secrète se manifestent.
31.05.2022, 17:3231.05.2022, 18:19
Plus de «Suisse»

Trois arbres sont soudainement apparus au parc Bertrand ainsi que sur la rotonde du Mont-Blanc dans la cité Calvin, rapporte La Tribune de Genève (TDG) mardi. La Ville, qui n'est pas responsable de cette initiative, a demandé aux responsables de s’annoncer au plus vite.

A Genève, quelqu'un s'amuse à planter des arbres en secret
Parc Bertrand, à Genève (sans les arbres plantés mystérieusement).Image: shutterstock

Il s'agit de deux espèces d'arbres: un «micocoulier» et un «métaséquoia» et tous semblent avoir été plantés par des professionnels. Sauf que ce n'est pas le cas. «Il faut une concertation avec le Service des espaces verts pour planter le bon arbre, au bon endroit, au bon moment et dans les meilleures conditions», a déclaré Anna Vaucher, porte-parole du Département des finances, de l’environnement et du logement en Ville de Genève à la Tribune de Genève.

Genève, favorable mais...

Planté devant ces nouveaux venus, un petit panneau: «La Ville de Genève demande aux auteurs de cette plantation d’arbre de prendre rapidement contact avec le Service des espaces verts». Le message est accompagné d'un numéro de téléphone. Objectif? «Etablir un dialogue» avec les auteurs de ces plantations. Selon la TDG, personne ne s'est encore annoncé.

Anna Vaucher rappelle que toute plantation s’inscrit dans une réflexion paysagère, patrimoniale et environnementale, peut-on lire sur le média genevois. Bien que favorable à la collaboration entre public et privé, elle explique que cette décision n'est pas à prendre à la légère.

«Chaque arbre a un développement différent, il faut respecter un ensemble, une cohérence. Sans compter que nous sommes en dehors de la période de plantation.»
Anna Vaucher

Pour rappel, la Ville a pour objectif d'augmenter le nombre d'arbres afin d’atteindre au moins 25% de canopée en 2030, explique la RTS. Selon Alfonso Gomez, membre des Verts, il est nécessaire de s'entraider pour atteindre ce but. Mais pas de cette manière, jugée contre-productive nous explique la TDG.

Pour l'heure, personne ne s'est manifesté et il semble difficile de savoir qui se cache derrière ces plantations mystères. Les trois arbres, plantés illégalement, seront déterrés et replantés en pépinières. (sia)

Stranger Things: un portail s'est ouvert sur une plage australienne
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment la mafia turque a prospéré en Suisse grâce à un ex-Hells Angel
Ertan Y., délinquant et Hells Angel de Bâle, a agi en Suisse pour le compte du crime organisé turc. Il était notamment lié à Ahmad Nazari, un Iranien qui a piloté de nombreuses opérations frauduleuses sous la protection des autorités turques.

Ertan Y. a grandi à Bâle. Adolescent, il est devenu délinquant. Il a suivi son père en Turquie, où ce dernier avait été expulsé et où il est décédé. Dans le pays d'Erdogan, Ertan a accéléré sa carrière criminelle. Il a rejoint le groupe Hells Angels Turkey Nomads, dirigé par un célèbre criminel turco-allemand. C'est ainsi qu'il est entré en contact avec la grande criminalité. Cette dernière s'est servie de lui lorsqu'il est retourné en Suisse et a rejoint les Hells Angels locaux.

L’article