ciel couvert
DE | FR
Suisse
Grisons

Grisons: Un glissement de terrain isole trois localités

Un éboulement a coupé la route de Calanca aux Grisons le 4 décembre 2022.
La route de Calanca, dans les Grisons, est fermée à cause d'un éboulement survenu dimanche matin.Image: Police cantonale des Grisons

Eboulement dans les Grisons: trois localités sont coupées du monde

Des localités grisonnes sont isolées du monde depuis dimanche matin à cause d'un éboulement. La route de Calanca, entre Castaneda et Buseno, est fermée.
04.12.2022, 14:0705.12.2022, 12:10

Un éboulement s'est produit dimanche matin entre l'embranchement de Castaneda et de Buseno dans les Grisons. La route de Calanca a été complètement fermée, pour une durée encore indéterminée.

Peu avant 6h30, une femme a signalé qu'elle a entendu une forte détonation et qu'elle a ensuite vu de la fumée s'élever, a indiqué dimanche la police cantonale des Grisons. Des pompiers et des patrouilles de la police cantonale se sont rendus sur place.

A leur arrivée, ils ont constaté que des éboulis avaient complétement recouvert et endommagé la chaussée sur une longueur d'environ 150 mètres, au croisement des routes de Castaneda et de Buseno.

La cause de l'éboulement sur la route cantonale, en forte pente, n'est pas encore claire, a indiqué à Keystone-ATS le service de presse de la police cantonale des Grisons

Les localités derrière Castaneda, comme Buseno, Rossa et Arvigo, sont coupées du monde extérieur.

L'office des ponts et chaussées des Grisons et un géologue ont été consultés pour évaluer la situation. Selon les premières constatations, personne n'a été enseveli. Il n'est actuellement pas possible de circuler à pied ou en voiture sur une grande partie du site de l'éboulement. (sas/ats)

Copin comme cochon: La Coupe du monde au Qatar

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des armes suisses pour l'Ukraine? La semaine où tout peut basculer
C'est au tour de la commission de politique de sécurité du Conseil des Etats de se prononcer sur la réexportation de matériel militaire suisse à l'Ukraine. Pressions allemandes. Les options du Conseil fédéral.

Avant de siéger vendredi à Berne, direction Bruxelles. Une délégation de la commission de politique de sécurité du Conseil des Etats s’est envolée lundi matin pour le plat pays. But du voyage: une série de rencontres au siège de l’Otan, la grande alliance militaire occidentale basée à proximité de la capitale belge. Le président du Parti libéral-radical et conseiller aux Etats argovien Thierry Burkart, joint par téléphone alors qu’il franchissait le contrôle des bagages à l'aéroport de Zurich, a eu le temps de dire que sa proposition relative à la réexportation de matériel militaire suisse sera débattue en fin de semaine par ladite commission, dont il est l’un des membres.

L’article